Francesco Panigarola : théorie et pratique de l'éloquence sacrée à l'âge de la Contre-Réforme

par Utzima Benzi

Thèse de doctorat en Etudes romanes

Sous la direction de Théa Picquet et de Lina Bolzoni.

Le président du jury était Marie Viallon.

Le jury était composé de Théa Picquet, Lina Bolzoni, Marie Viallon, Jean-Louis Charlet, Giovanna Rizzarelli, Andrea Torre.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’éloquence sacrée telle que le prédicateur franciscain Francesco Panigarola, l’une des figures majeures de l’art oratoire post-tridentin, la conçut en tant que rhéteur et la pratiqua du haut de la chaire. De son œuvre nous avons retenu les textes en italien : d’une part les écrits polémiques, les traités rhétoriques et pédagogiques, où s’exprime la réflexion de Panigarola sur le statut et les finalités de l’éloquence sacrée, d’autre part ceux qui attestent des procédés oratoires mis en œuvre dans l’exercice de la prédication. L’étude associe à la fois une approche chronologique, centrée sur le profil biographique, et une approche systématique concernant quelques grandes questions rhétoriques et stylistiques. L’objectif est de restituer l’orateur franciscain à la culture de son temps et de mettre en lumière certaines constantes de son style oratoire asian, notamment le statut privilégié accordé aux ressources de l’imagination visuelle. La première partie suit les étapes de la formation humaniste et religieuse de Panigarola ; la présentation de quelques documents inédits permet de jeter une lumière nouvelle sur ses activités de controversiste et de diplomate. La seconde partie analyse la théorie du discours oratoire sacré qu’il développe dans ses traités rhétoriques à l’usage des prédicateurs : Il Predicatore, les Regole per far la memoria locale et le Modo di comporre una predica. L’étude vise à mettre en évidence l’originalité des initiatives stylistiques et des procédés rythmiques, lexicaux et morphosyntaxiques de Panigarola, qui marquèrent l’entrée de la prédication dans le domaine de la littérature italienne. La dernière partie est consacrée à la définition de la doctrine panigarolienne de l’image ainsi qu’à la description des stratégies visuelles et auditives déployées dans ses sermons. Comment le franciscain réussissait-il à « faire voir », par les mots et à travers eux, les concepts qu’il voulait transmettre ? Quelles étaient les ressources du style qu’il déployait pour rendre son discours « visualisable » ? Ces questions ont été examinées du point de vue de l’enargeia « visuelle » et « sonore », et des procédés techniques dont elles sont le fruit.


  • Résumé

    Our theme in this thesis is sacred eloquence, such as that of the Franciscan preacher Francesco Panigarola, a major figure of post tridentine oratory art, envisaged it as a rhetor and practised it from his pulpit. We have selected texts in Italian from his works: on the one hand, controversial writings, rhetorical and pedagogical treatises, where Panigarola reflects upon the status and finalities of sacred eloquence, and on the other hand, those which bear witness of the oratorical procedures utilized for sermons. Our study links, at one and the same time, a chronological approach, focussing on the biographical profile and a systematic approach to a few major rhetorical and stylistic questions. Our objective is to replace the Franciscan orator within the culture of his times and throw light on certain recurrent themes in his asianic style, particularly the pre-eminent status granted to the resources of visual imagination. Our first part takes us through the stages of Panigarola’s humanistic and religious formation; the presentation of a few previously unpublished documents sheds new light on his activities as a controversialist and diplomat. The second part analyses the theory of sacred oratory art, which he developed in his rhetorical treatises for the use of preachers: Il Predicatore, the Regole per far la memoria locale and the Modo di comporre una predica. The aim of our study is to show the originality of his stylistic initiatives and the rhythmic lexical and morpho-syntaxic methods of Panigarola, which marked the arrival of preaching in the world of Italian literature. The last section is devoted to the definition of Panigarola’s doctrine of the image, together with the description of the visual and auditory strategies employed in his sermons. How did the Franciscan succeed in “bringing to sight”, by his words, and through them, the concepts he wished to transmit? What were the stylistic resources he used to make his speech “seeable”? These questions have been examined from the point of view of “visual” and “resounding” enargeia, and the technical procedures which gave it birth.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (610 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 561-599. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.