L'amour : aspects cliniques et psychopathologiques

par Laurent Cantonnet

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michèle Benhaïm.

Le président du jury était Mario Pereira.

Le jury était composé de Michèle Benhaïm, Mario Pereira, Christian Hoffmann, Marie-Jean Sauret, Jean-Michel Vives.

Les rapporteurs étaient Christian Hoffmann, Marie-Jean Sauret.


  • Résumé

    La psychanalyse s'est intéressée dès ses fondements à la question de l'amour en partant de la clinique de la vie amoureuse telle qu'elle est amenée par la parole des patients. Freud s'est rapidement confronté au surgissement d'un amour de transfert dans la logique même du dispositif analytique. D'abord résistance puis ressort, cet amour a enseigné sur la logique même de l'amour véritable. Lacan en reprendra les enseignement pour en formaliser une logique centrée sur le rapport au savoir. Mais ceci permet-il d'y réduire l'apport lacanien au vaste champ de la question de l'amour ? Ce travail reprend l'approche par Lacan de l'amour dans ses différentes figures tout au long de son enseignement. A partir de ce foisonnement de propositions, est-il possible de dégager une théorie lacanienne de l'amour? Mais surtout, quels apports trouverons-nous afin de nous permettre une approche clinique de la vie amoureuse?Il s'agira, après avoir organisés ces apports selon un plan qui suivra la structure d'un nouage des trois registres Imaginaire/Symbolique/Réel, de mettre à l'épreuve la thèse selon laquelle l'amour est psychopathologique. De là, l'hypothèse sera la suivante : l'amour est, d'un point de vue métapsychologique, essentiellement engainé dans le registre Imaginaire; ce sera son nouage au deux autres registres qui lui permettra de ne pas verser dans le pousse à la mort de la passion amoureuse. L'amour pourra selon ce nouage à trois s'exprimer dans une clinique au-delà du narcissisme et par là même créer un quatrième registre qui sera celui de l'amour symptôme et/ou sinthome; celui qui est vécu entre deux sujets dans tous ces avatars cliniques qui frôlent parfois la clinique et la psychopathologie des psychoses.

  • Titre traduit

    Love : clinical and psychopathological aspects


  • Résumé

    Psychoanalysis has focused since its foundation to the question of love from the clinic's love life as it is brought by the patients' speech. Freud was quickly confronted with the emergence of transference love in the logic of the analytical device. First resistance is apparent then, that love has taught on the very logic of true love. Lacan's teaching resume to formalize approaches based on the report to know. But this allows it to reduce the contribution of the broad field of Lacanian question of love? We revisit the approach of Lacan's love in its various figures throughout his teaching. From this abundance of proposals, is it possible to identify a Lacanian theory of love? But more importantly, what will we find contributions to allow us a clinical approach to the love life? It will, after such contributions held by a plan that will follow the structure of a knot of three registers Imaginary / Symbolic / Real, to test the thesis that love is psychopathological. Hence, the assumption is this: love is a metapsychological point of view, sheathed mainly in the Imaginary register, it will be his knotting two other records that will allow him not to pour into the shoot death of passion. Love can tie this according to three speak in a clinic beyond the narcissism and thereby create a fourth register which will be the symptom of love and / or sinthome and one who is experienced between two subjects in all these avatars sometimes verges on the clinical and psychopathology of psychoses.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Provence. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.