Les collectivités locales et la lecture publique en Guadeloupe depuis 1940 : un certain sens du lire

par Maryse Pierreville

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bruno Ollivier.

Soutenue le 17-12-2011

à Antilles-Guyane , dans le cadre de École doctorale pluridisciplinaire (Pointe-à-Pitre) .

Le président du jury était Widad Mustafa El Hadi.

Le jury était composé de Widad Mustafa El Hadi, Viviane Couzinet.


  • Résumé

    Dégager le sens des actions mises en place en Guadeloupe depuis les années 1940 dans le secteur de la lecture publique par les collectivités locales, constitue l'objet de la recherche. Deux acteurs sont privilégiés, le Département et les communes. La lecture est appréhendée dans sa fonction identitaire, L'identité est posée comme système de significations, et il s'agit de décoder les représentations sociales de la lecture pour la situer dans la construction identitaire, Deux hypothèses conduisent la réflexion. La lecture n'est pas un enjeu identitaire fort et ne fait pas débat, cela parce que l'activité conserve une fonction fortement instrumentalisée déterminée par le contexte guadeloupéen. Les réponses sont cherchées dans l'histoire et l'analyse des actions publiques, elles aussi porteuses de significations. L'analyse de discours entreprise se réalise autour de quatre thématiques: la lecture, le livre, le lecteur, la bibliothèque. Ce travail retrace d'abord la genèse du secteur du livre et de la lecture en Guadeloupe dans les lieux et les pratiques. Puis il propose un panorama historique des actions. Enfin, une analyse des actions et des représentations est développée. L'irrégularité et la disparité de l'action publique locale, le discours très consensuel qui ressortent, plaident pour l'inexistence de politiques de lecture et d'enjeux véritables. Pourtant, lecture, livre et bibliothèque se montrent auréolés de prestige, vecteurs de savoir et de culture lettrée, relais de l'école. Ce paradoxe apparent illustre la problématique encore conflictuelle entre culture écrite et tradition orale en Guadeloupe, et la défiance traditionnelle envers l'écrit.

  • Titre traduit

    Local authorities and public reading in Guadeloupe since 1940 : the meaning underlying the policies


  • Résumé

    Understand the meaning underlying the initiatives led in the field of reading by public local authorities in Guadeloupe since 1940, is the object ofthis research. Two local authorities are particularly studied, the "Departement" and the towns and villages. Reading is taken here in an identity function. Identity is defmed her7as a system of significations, and the point is to understand which social representations reading conveys, and thus determine its place in the identity building process. The research is carried on around two hypotheses : reading is not an issue of much importance, nor a matter of political debate ; and this because it is thought of and used as a mere tool, due to the Guadeloupe context. Answers are searched by tracing the history and analyzing the public actions, which, too, convey meanings. A speech analysis is done around four subjects : reading, books, readers, Iibraries, This work describes the making of the field in Guadeloupe, through the history of reading places and practices, Then it presents the history of the actions themselves. Last, an analysis ofthe initiatives and the social representations underlying are developed. The public local action appears to be irregular and unequal, and the positions very consensual, both aspects speaking for an absence of true policies and real questioning about reading. Though, reading, books, libraries, are wrapped up in an aura of prestige, thought ofas vectors ofknowledge and culture, complementary to school. This apparent paradox is an example ofthe still remaining conflict between written and oral traditions in Guadeloupe, an expression of a longrooted distrust towards writing


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.