Dématérialisation des échanges d'informations entre médecins : la messagerie sécurisée de santé utilisée par les médecins généralistes

par Julien Dufrenne

Thèse de doctorat en Médecine générale

Sous la direction de Alain Caron.

Soutenue en 2011

à Antilles-Guyane .


  • Résumé

    Cette thèse établit le premier état des lieux des échanges dématérialisés chez les médecins généralistes français. La revue de la littérature réalisée sur la dématérialisation des échanges médicaux révèle les avantages et les enjeux de l'utilisation généralisée de la Messagerie Sécurisée de Santé (MSS). Un travail statistique a permis de connaItre la répartition des choix de solutions de MSS par les généralistes libéraux en 2008 et l'état des lieux descriptif du déploiement de la MSS la plus utilisée en 2010: Apicrypt. En 2008, 20% seulement des généralistes utilisaient une MSS ou une solution équivalente; 73% de ces utilisateurs sécurisaient les messages via Apicrypt ; 30% des généralistes échangeant des informations via internet utilisaient une messagerie NON sécurisée. La diffusion généralisée de la MSS parmi les médecins apporte de nombreux avantages : gain d'environ 3h/sem de tâches administratives; sécurisation du suivi des patients en diminuant le nombre d'erreurs médicales; renforcement de la coordination des soins ville-hôpital. Elle permettra à terme la diffusion de l'e-prescription, et l'échange des données médicales nécessaires pour remplir le DMP. Depuis 14 ans d'existence, la MSS n'a pas été généralisée par l'Etat. Les avantages liées à son utilisation sont méconnus des médecins. En 2007, 20% des généralistes libéraux ne possédaient pas de connexion internet au cabinet. Les changements menant à l'adhésion et l'utilisation des NTIC dans la population médicale, sont complexes. Les moyens financiers et humains n'ont pas été suffisants. En 2011, 24% des généralistes sont abonnés à Apicrypt. C'est la seule solution de MSS à faire consensus

  • Titre traduit

    Digitalization of exchanged medical informations betwen physicians : secured medical emailing used by french general practitioners


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    This doctoral thesis draws the first inventory of electronic medical data exchanges among French GPs. The literature review conducted on the digitalization of medical exchanges reveals the benefits and challenges of widespread use of Secured Health Emailing (SHE). Statistical works show the distribution of SHE solutions used by general GPs in 2008 and the precise inventory of the most used SHE in 2010 : Apicrypt. Ln 2008, only 20% of GPs used an SHE or equivalent solution; 73% of those users secure messages via Apicrypt ; 30% of medical electronic data exchanges among French GPs is NOT secured. The widespread availability of SHE among physicians brings many advantages : saving about 3h/week administrative tasks, securit monitoring of patients by reducing medical errors, enhanced coordination between hospital and liberal healthcare. It will eventuall allow the dissemination of e-prescribing, and the exchange of medical data needed to complete the EMR. After 14 years of existence, the SHE has not been generalized by Health Policies. Physicians unknow the benefits of its use. In 2007, 20% of GPs did not have internet connection in their office. Changes leading up to membership and use of ICTs in the medical population, are cornplex. The financial and human ressources involved were not sufficient. Ln 2011,24% ofGPs are Apicrypt subscribers. This is the only SHE-consensus

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 79 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des Antilles et de la Guyane (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Section Droit-Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TA0487
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.