Approche expérimentale de deux systèmes de production porcine différenciés par le mode de logement : Contribution à la recherche d’un développement durable.

par Frédéric Paboeuf

Thèse de doctorat en Systèmes d'élevage et filières animales

Sous la direction de Jean-Yves Dourmad.

Soutenue le 12-07-2011

à Paris, AgroParisTech , dans le cadre de Ecole Doctorale Agriculture, Alimentation, Biologie, Environnement, Santé (2000-2015 ; Paris) , en partenariat avec Génétique Animale et Biologie Intégrative (laboratoire) .

Le président du jury était Jean Lossouarn.

Le jury était composé de Jean-Yves Dourmad, François Madec, Paul Auffray, Yvon Salaün.

Les rapporteurs étaient Michel Bonneau, Charles-Henri Moulin.


  • Résumé

    Approche expérimentale de deux systèmes de production porcine différenciés par le mode de logement : Contribution à la recherche d'un développement durable.Les éleveurs de porcs, confrontés à de nouvelles problématiques en relation avec le développement durable, formulent des demandes de recherche de références de plus en plus complexes et diversifiées. Pour y répondre, les Chambres d'agriculture de Bretagne ont mis en place une expérimentation système. Cette thèse questionne l'intérêt de la démarche et des premiers résultats obtenus. La configuration des systèmes d'élevage mis en comparaison a été définie dans le cadre d'une approche participative et les systèmes on été comparés en s'appuyant sur une méthodologie d'approche expérimentale systémique.La définition et la hiérarchisation des objectifs ont constitué l'étape préalable. C'est principalement la demande sociale qui a conduit au choix de deux systèmes différenciés par le mode de logement des animaux, sur litière ou sur caillebotis, et le mode de gestion des effluents, sous la forme de lisier ou de fumier, avec des effets attendus sur le bien-être animal et l'environnement. Au sein de chaque système plusieurs itinéraires techniques ont été mis en comparaison, correspondant à différentes options techniques possibles. Des règles de conduite ont ensuite été définies pour chacun de ces itinéraires techniques. Intra-système, les truies en gestation sont logées en groupes soit dans des petites cases (4 à 8 truies) équipées de réfectoires et d'une aire d'exercice, soit dans une grande case (24 truies) équipée d'un automate de distribution d'aliment. Chaque loge de post-sevrage et d'engraissement des salles sur caillebotis accueillent 11 animaux selon deux modalités de surface (normes actuelles ou surface accrue de 1/3). Sur litière, les animaux sont élevés en post-sevrage et en engraissement dans des loges de 42 porcs, sur paille ou sur sciure. En post-sevrage, les porcelets sont alimentés à volonté au nourrisseur. En engraissement, ils sont alimentés soit à volonté au nourrisseur, soit rationné en soupe. Les performances et la durabilité des différents itinéraires techniques sont évaluées à partir des données collectées entre janvier 2006 - peuplement du dispositif - et mai 2008. Les performances zootechniques moyennes sont élevées et diffèrent peu entre les deux systèmes d'élevage. Elles sont également voisines pour les différents itinéraires techniques : 10,9 porcelets sevrés par portée, 159 jours d'âge à l'abattage, 2,50 points d'indice de consommation en engraissement, 2,1% de perte d'animaux entre le sevrage et la vente. [...] Suite et fin du résumé dans la thèse.

  • Titre traduit

    Systemic comparison of two pig production systems differentiated by animal housing conditions, either on slatted floor or on litter bedding : Contribution to a more sustainable development.


  • Résumé

    Systemic comparison of two pig production systems differentiated by animal housing conditions, either on slatted floor or on litter bedding : Contribution to a more sustainable development.In the context of sustainable development pig breeders, facing new questions and new issues, ask more diversified and complex questions and need new references on their production systems. To answer to their demand the Chambre d'Agriculture of Brittany has set up a systemic experimental approach. The pig production systems compared in this experiment were built using a participative approach.The definition and prioritization of the objectives was the first step in designing the systems. The social demand was the most important in the choice of the two systems which differ for animal housing, on slatted floor or on litter bedding, and for manure management, as slurry or as solid manure, with expected effects on animal welfare and environment. Management and decision rules were then defined for each system and sub-system. In each system gestating sows were housed either in small groups (4-8 sows) with an individual feeding stall, of in a large group (24 sows) with and automated feeding stall. On slated floor, 11 pigs were housed per post-weaning or fattening pen, with an area per pig corresponding to either the EU regulation or 1/3 more. On litter bedding, 42 pigs were housed per post-weaning or fattening pen with either straw or sawdust as bedding material. Post-weaning piglets were fed dry feed ad libitum in a feeder. Fattening pigs were fed either ad libitum with dry feed or restrictedly with two meals of mash feed per day. Performance and sustainability of the different raising systems were evaluated from the data collected from January 2006 -the creation of the herd- until May 2008. Average animal performances were high and similar for the two systems and the different housing and feeding strategies: 10.9 piglets weaned/litter, 159 days of age at slaughter, 2.50 kg/kg feed conversion ratio during fattening, 2.1% mortality from weaning to slaughter. Last and final summary in the thesis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris Claude Bernard. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.