Eileen Gray et Charlotte Perriand dans les années 1920 et la question de l'intérieur corbuséen : essai d'analyse et de mise en perspective

par Elise Koering

Thèse de doctorat en Histoire de l'architecture

Sous la direction de François Loyer.

Soutenue en 2010

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    En 1929, la créatrice irlandaise Eileen Gray et l’architecte roumain Jean Badovici achèvent l’édification de leur grand œuvre : la villa E 1027. La même année, Le Corbusier, Pierre Jeanneret et Charlotte Perriand dévoilent au public parisien et à l’élite internationale le résultat de leurs recherches sur le mobilier en tubes d’acier et le rangement standard : l’« équipement intérieur d’une habitation ». Deux collaborations, deux propositions tenues de résoudre la question de l’intérieur moderne. Notre thèse se propose d’étudier, et d’analyser en les confrontant, l’œuvre de Charlotte Perriand et d’Eileen Gray dans les années 1920, années au cours desquelles elles tentent de définir une nouvelle manière d’habiter et de dépasser leur pratique de décoratrice pour penser en architecte. Une analyse qui se donne pour objectif de replacer les deux créatrices dans leur contexte artistique tout en mettant fortement en lumière la réflexion corbuséenne en matière de mobilier et d’aménagement intérieur.

  • Titre traduit

    Eileen gray and Charlotte Perrians in the twenties and the issue of le Corbusier's urban design theories:proposals of analysis and perspective lettering


  • Résumé

    The Irish furniture designer Eileen Gray and the Romanian architect Jean Badovici complete their life’s great work: the house E 1027. In the meanwhile, Le Corbusier, Pierre Jeanneret and Charlotte Perriand bring to light, to the Parisian public and the international elite, the result of their research about movable furniture made of tubular steel frames, and manufactured-type storage, called as “The Equipment of Habitation”. Two collaborations, two propositions standing for answering the question of Modern Interior. Our thesis intends to study the works of Charlotte Perriand and Eileen Gray in the 20’s, then to analyse by comparing their ideas and achievement. During this decade, both of these artists attempted to define a new organizational way of housing, and to think not only as a designer anymore but also as an architect. The purpose of this discussion is to set these two artists back in their artistic context while bringing out the Corbusier thought about furniture and interior layout.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(CVIII, 790 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 709.040 1 KOE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.