Gestion de l'eau et pauvreté en Algérie : cas de la wilaya de Tlemcen

par Samir Baha-Eddine Maliki

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Charmes.

Soutenue en 2010

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Au cours de ces dernières années, la gestion de l’eau est devenue une préoccupation majeure du gouvernement algérien. Une nouvelle politique de l’eau a été mise en place s’articulant autour de nouveaux principes de gestion. Par ailleurs, la transition de l’économie algérienne d’une économie planifiée vers l’économie de marché a engendré une paupérisation de la population. Le but de cette thèse est de déterminer la relation entre les facteurs eau des ménages algériens et leur pauvreté subjective. Nous appliquons la méthode ROC (Receiver Operating Characteristic) pour déterminer les vrais ménages pauvres à travers le facteur eau sans passer par la ligne de pauvreté monétaire. Pour celà, nous procédons par une quantification de la relation pauvreté-eau à travers une enquête touchant un échantillon de 786 ménages représentatifs de la wilaya de Tlemcen. Les résultats nous permettent de faire ressortir les indicateurs qui caractérisent subjectivement les vrais ménages pauvres, comme le type d’accès à l’eau, la fréquence d’arrivée de l’eau, les moyens de stockage de l’eau,…etc. Ces résultats permettent aux décideurs de mieux cerner les segments de ménages qui nécessitent véritablement une aide quant à la réduction de leur niveau de pauvreté.

  • Titre traduit

    Water management and poverty in Algeria: the case of Tlemcen region


  • Résumé

    Recent literature on poverty alleviation policies has focused on one direction of discourse by considering poverty as a depending variable based on income or expenditures. Results have not been satisfactory so far. The importance of factors other than income in determining living conditions such as education, gender, water and characteristics inherent to society, can contribute greatly in explaining the acuteness of poverty. The aim of this thesis is to quantify the subjective poverty of Algerian households by taking into consideration one of the last factors namely water domestic characteristics as the direct focus. We attempt to apply the ROC(Receiver Operating Characteristic) to determine the true poor household through the water factor. This method has the advantage of eliminating the poverty line which is based on monetary factors. To do that, we proceed with a field survey on a sample of 786 households in the wilaya of Tlemcen. A classification is made according to the unidimensional approach (monetary) and hydraulic characteristics of the poor households. The results shows the indicators which characterize the true subjective poor households , like the type of access to water, the arrival frequency of water in the household, the means of water storage. . . These results make a good opportunity for policy makers to have a best targeting for households which require a help to reduce the phenomenon of poverty.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(339 f.)
  • Annexes : Bibliogr.f. 310-317. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque universitaire pluridisciplinaire de Saint-Quentin-en-Yvelines.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 333.91 MAL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.