Transferts culturels et contrôle de l'imprimé pendant la colonisation française au Viêt Nam : (1862-1945)

par Thu Hang Lê

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Jean-Yves Mollier.

Soutenue en 2010

à Versailles-St Quentin en Yvelines .


  • Résumé

    Dès 1858, début de la conquête française en Indochine, l’imprimerie, l’édition et la presse ont joué un rôle central dans la colonie, aussi bien sur le plan économique, politique, social que culturel. Ces moyens permettent en effet d’informer les troupes militaires réparties dans le pays et de diffuser parmi les peuples indochinois des informations sur le nouvel ordre colonial afin de maintenir leur domination par la force ou la propagande. Les nouvelles techniques introduites par les Français vont bouleverser durablement les pratiques liées à la diffusion de l’écrit, en particulier avec la vulgarisation du quốc ngữ, romanisation de la langue vietnamienne. Loin de n’être qu’un outil du pouvoir colonial, ces pratiques vont servir à la diffusion des idées développées par l’intelligentsia formée ou influencée par un enseignement moderne, celle-ci produit des écrits fortement influencés par l’Occident dans le fonds et dans la forme, mais qui expriment le plus souvent un sentiment anticolonial. Malgré les tentatives répétées du pouvoir colonial de censurer les journaux et ouvrages qui étaient les supports essentiels de diffusion des idées nationalistes, l’édition et la presse vietnamienne parviennent à devenir indépendantes et elles connaissent un essor sans précédent pendant la Seconde Guerre mondiale.

  • Titre traduit

    Cultural transfert and printer control during the french colonization in Vie^t Nam (1862-1945)


  • Résumé

    Since the very beginning of the French conquest in Indochina, printing, publishing and press have played a key role in the colony on an economical, social, political and cultural level. These elements have indeed been essential to the new colonial order to maintain their domination by force or propaganda. Although techniques of impression and production did exist in Việt Nam before colonial period, the new one introduces by French changes dramatically practices about the diffusion of written information, in particular with the popularization of quốc ngữ, transformation of the ancient Vietnamese into latin characters. Far from being juste a tool of the colonial power, these practices will serve the diffusion of ideas developed by local intelligentsia. Educated the “modern” way, these intellectuals produce writings deeply influenced by western ideas in their form and content, but very often to convey anticolonal feeling. Despite repeated attempt from power to censor journal and books that were the essential medium of diffusion of nationalist ideas, edition and Vietnamese press succeeded to become independent and to have an expansion during World War Two without precedent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.(578 p.)
  • Annexes : Bibliogr.p. 551-559. Notes bibliogr.Index

Où se trouve cette thèse ?