Mitochondrial translation and transformation in the fission yeast schizosaccharomyces pombe as a model system

par Inge Kühl

Thèse de doctorat en Génétique moléculaire

Sous la direction de Nathalie Bonnefoy.

Soutenue en 2010

à Versailles-St Quentin en Yvelines .

  • Titre traduit

    Traduction mitochondriale et transformation biolistique chez la levure Schizosaccharomyces pombe


  • Résumé

    Mitochondria are the energy-providing organelles of non-photosynthetic eukaryotic cells. They contain their own translation machinery of dual, mitochondrial (mt) and nuclear genetic origin, responsible for synthesis of the key subunits of the mitochondrial respiratory chain. In mitochondria translation is the main control point of gene expression and a frequent target of mt human disease. To explore these processes the fission yeast Schizosaccharomyces pombe is an excellent model of human cells. During my PhD new general and specific factors involved in mt translation in S. Pombe were discovered or analysed e. G. MtRF1, mtRRF, Cbp6Sp/Sc and Mss51Sp. In parallel, a genome-wide study of the PPR protein family revealed that eight members are involved in the regulation of mt gene expression. Further, several strategies were devised to set up a translational reporter gene in S. Pombe mitochondria by biolistic transformation, a method which has never been carried out in S. Pombe before.


  • Résumé

    Les mitochondries sont les organelles permettant de produire l’énergie des cellules eucaryotes non photosynthétiques. Elles contiennent leur propre machinerie de traduction d’origine génétique double, nucléaire et mitochondriale, qui permet de synthétiser des sous-unités clé de la chaîne respiratoire. La traduction est l’étape majeure de contrôle de l’expression des gènes mitochondriaux et elle représente une cible fréquente de maladies mitochondriales. Durant ma thèse j’ai découvert de nouveaux facteurs, généraux et spécifiques, impliqués dans la traduction mitochondriale comme mtRF1, mtRRF, Cbp6Sp/Sc et Mss51. En parallèle j’ai mené une étude de huit membres de la famille des protéines PPR de S. Pombe qui s’avèrent tous impliqués dans la régulation de l’expression des gènes mitochondriaux. Enfin, plusieurs stratégies ont été conçues pour mettre au point un système de gène rapporteur traductionnel dans la mitochondrie de S. Pombe par transformation balistique mitochondriale.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (148 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 121-143. Notes bibliogr. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T100052
  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Direction des Bibliothèques et de l'Information Scientifique et Technique-DBIST. Bibliothèque universitaire Sciences et techniques.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T100052
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.