Définition d'un processus de rétro-conception de produit par intégration des connaissances de son style de vie

par Alexandre Durupt

Thèse de doctorat en Systèmes mécaniques et matériaux

Sous la direction de Sébastien Remy.

Soutenue en 2010

à Troyes .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la rétro-conception (RC) d’un objet mécanique. Cette activité consiste, à partir d’un objet et du nuage de points issu de sa numérisation, à générer un modèle CAO de cet objet. L’état de l’art sur la reconnaissance de formes dans un nuage de points propose des approches qui permettent d’obtenir un modèle CAO quasi inexploitable (paramétrage géométriques et non métier) pour une activité de re-conception. Cette thèse définit une méthodologie de RC visant à fournir un modèle CAO paramétré incluant les vues métier comme la fabrication et les aspects fonctionnels. Ainsi, l’activité de reconception pourra être accélérée car les vues métier, autrement dit, les intentions de conception, auront été mises en lumière. En conception de produit, des solutions telles que les systèmes d’information technique visant à assurer la gestion des vues métier (connaissances sur le produit) existent. Cette thèse propose d’adapter cette solution à la RC. Une méthode nommée Knowledge Based Reverse Engineering a été créée. Elle permet d’analyser l’objet mécanique selon des vues métier. Ces vues sont incarnées par des entités géométriques dont les paramètres métier sont extraits du nuage de points. En sortie, une CAO paramétrée incluant les vues métier (fonctionnelle, fabrication etc. ) peut être créée. Ce travail est validé par des exemples industriels et implémenté dans un démonstrateur : KBRE system

  • Titre traduit

    Contribution to the reverse engineering process of a prodcut : a life cycle knowledge based approach


  • Résumé

    This thesis concerns the reverse engineering (RE) of a mechanical object. This activity consists in generating a CAD model of this object from the 3D points cloud from its digitalisation. The state of the art on the geometrical recognition in a point cloud suggests approaches which allow obtaining an almost unusable CAD model (geometrical parameters with not design intents) for a redesign activity. This thesis defines a methodology of RE that provides a parameterised CAD model that includes design intents such as the manufacturing and the functional aspects. So, an activity of redesign can be accelerated because the design intents will have been brought to light. In design product domain, solutions like Knowledge Based Engineering ensure the de-sign intents management. This thesis suggests adapting these solutions to RE. A method called Knowledge Based Reverse Engineering was created. It allows analysing the mechanical object according to the design intents. These design intents are embodied by geometrical features. Their parameters are extracted from the 3D points cloud. A CAD model including design intents (manufacturing, functional requirements) can be created. This work is illustrated by industrial examples and implemented in a viewer called KBRE sys-tem

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (229 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 223-229

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Technologie. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THE 10 DUR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.