Modélisation de l'impact de la dépression sur le système cardiovasculaires : utilisation du modèle de stress chronique imprédictible chez la souris

par Elsa Isingrini

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé, spécialité Neurosciences

Sous la direction de Vincent Camus.

Soutenue le 01-06-2010

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec SST/08/A/U INSERM 930 - Imagerie et Cerveau (équipe de recherche) .

Le président du jury était Catherine Belzung.

Le jury était composé de Véronique Agin, Vladimir Matchkov, Etienne Sibille.

Les rapporteurs étaient Alain Gardier, Pierre Vandel.


  • Résumé

    La dépression est considérée comme un facteur de risque capable de prédire l‟apparition de maladies cardiovasculaires. L'objectif de ce travail est de développer un modèle animal capable de reproduire les altérations vasculaires et la résistance aux traitements observés chez les patients dépressifs qui présentent des risques cardiovasculaires. La formation d'athérosclérose et la fonction endothéliale sont évaluées chez des souris exposées au stress chronique imprédictible (UCMS) qui constitue un modèle valide de dépression et les effets comportementaux d‟un traitement antidépresseur sont évalués chez des souris UCMS recevant un régime hyper lipidique. Nos résultats montrent que l‟UCMS induit un état de type dépressif et un dysfonctionnement endothélial qui n‟est pas suffisant pour induire de l‟athérosclérose. Le régime hyper lipidique abolit les effets antidépresseurs de la fluoxétine. Ces résultats suggèrent que ce modèle reproduit les altérations physiologiques mais non morphologique aussi bien que la résistance aux traitements des patients dépressifs présentant des facteurs de risques cardiovasculaires.

  • Titre traduit

    Modelisation of the cardiovascular consequences of depression in mouse model of chronic stress


  • Résumé

    Epidemiologic studies have demonstrated that depressive symptoms can predict cardiovascular disease in healthy patients. The purpose of this study was to develop an animal model able to reproduce the vascular alterations and the treatment resistance observed in depressed subjects who develop vascular disease. Atherosclerotic plaque formation and endothelial dysfunction were assessed in mice exposed to the Unpredictable Chronic Mild Stress (UCMS) that constitute a reliable animal model of depression and the reversal effect of antidepressant was assessed in UCMS mice fed a high fat diet. Our results show that high fat diet regimen prevented the reversal effect of chronic fluoxetine treatment on UCMS-induced depressive-like behaviour. Moreover, UCMS-induced endothelial dysfunction was not associated with atherosclerotic plaque formation. These findings suggest that this model can reproduce the physiological but not the morphological vascular alterations observed in depressed patients who develop vascular disease as well as the reported treatment resistance in depressed patients also suffering from cardiovascular risk factor.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.