L'évaluation de l'alimentation mélangée et séquentielle à base de matières premières localement disponibles sur les performances des poules pondeuses en France et au Nigeria

par Murtala Umar Faruk

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Yves Nys.

Soutenue le 25-08-2010

à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Santé, sciences, technologies (Tours) , en partenariat avec Station de recherches avicoles (Nouzilly, Indre-et-Loire) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Christophe Bressac.

Le jury était composé de Laurence Lamothe, Michel Lefrancois, Daniel Guemene, Yannick Le Cozler, Christine Leterrier.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est d’évaluer l’impact de deux systèmes d’alimentation (mélange et séquentiel) sur les performances de production chez la poule pondeuse en France et au Nigéria. En France avec 50% de blé entier, l’alimentation séquentielle provoque une baisse significative de l’ingestion comparée au mélange et témoin. Le nombre et la masse d’oeufs restent identiques entre les trois modes, conduisant ainsi à une amélioration importante de l’indice de consommation en alimentation séquentielle par rapport au mélange (-10%) ou au témoin (-5%). Au Nigéria avec 33% du millet, l’ingestion en séquentielle a été aussi plus faible que pour le mélange et témoin. Le nombre et le poids de l’oeuf ont été supérieurs en mode séquentiel, conduisant à une amélioration de l’indice de consommation par rapport au mélange (-20%) ou au témoin (-10%). L’alimentation séquentielle permet d’utiliser des graines entières avec une amélioration de l’efficacité alimentaire. Le modèle se présent donc comme une innovation importante pour améliorer la durabilité de la production d’oeufs en France et au Nigeria, contribuant dans ce dernier cas à une amélioration de la sécurité alimentaire.

  • Titre traduit

    Evaluation ot the impact of loose-mix and sequential feeding using locally available feed ingredients on the performance of layer hen


  • Résumé

    The objective of this thesis was to evaluate the impact of sequential and loose-mix feeding of whole cereal grain on the production performance in laying hens in France and in Nigeria. Using 50% whole wheat in France, sequential feeding resulted to a significant decrease in feed intake compared to loose-mix and control.Egg number and mass were however, identical between the three systems, thus, leading to a significant improvement in the efficiency of feed utilisation in sequential compared to loose-mix (-10%) and control (-5%). Using 33% millet in Nigeria, sequential feeding also reduced feed intake compared to the two other systems. Egg number and egg weight were higher in sequential feeding system. This largely improved feedefficiency compared to loose-mix (-20%) and control (-10%). Sequential feeding allows the use of whole cereal grains with improved feed efficiency. It is therefore an innovation that can be used to sustain durable egg production in France and in Nigeria. It is also a solution to further food security in Nigeria.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.