La réception de l'architecture française aux XVIe et XVIIe siècles par les contemporains : témoignages écrits et graphiques.

par Pauline Chambrier

Thèse de doctorat en Histoire de l'Art

Sous la direction de Frédérique Lemerle.

Soutenue le 29-11-2010

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Centre d'études supérieures de la Renaissance (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Yves Pauwels.

Le jury était composé de Marc Smith.

Les rapporteurs étaient Paulette Choné, Andréas Beyer.


  • Résumé

    Sans conteste, la réception de l'architecture française aux XVIe et XVIIe siècles par les contemporains français et étrangers manque à l'étude. Les visiteurs restent mal connus bien qu'ils soient les spectateurs de grandes manifestation architecturales. Leurs descriptions et leurs représentations des palais, des châteaux, mais aussi des églises, des ponts, des fortifications, des jardins et de leurs semblables permettent pourtant, une fois rassemblées, de définir le goût architectural d'une époque et d'une nation. Il était par conséquent primordial de constituer un corpus des textes et des images des XVIe et XVIIe siècles relatifs à l'architecture française et de l'analyser dans le détail. Les textes manuscrits, imprimés et les représentations graphiques laissés par les historiens, les antiquaires et les géographes, ainsi que les récits de voyages et les journaux rédigés par des notables curieux , des étudiants, voire des anonymes furent pris en compte pour répondre à trois grandes questions : qui sont les acteurs de cette réception, quelles sont les conditions de leurs visites et quels sont, à leurs yeux, les plus excellents bâtiments de France. Ces questions, si évidentes puissent-elles paraître, n'ont jamais été abordées. Or elles forment des clefs de lecture qu'il ne faut plus ignorer, d'autant qu'elles dissimulent des détails sur l'architecture qui s'avèrent nouveaux, uniques, incontournables.

  • Titre traduit

    The reception of French architecture in the 16th and 17th centuries by French and foreign contemporaries : descriptions and mental images


  • Résumé

    The reception of French architecture in the 16th and 17th centuries by French and foreign contemporaries is unquestionably lacking. Visitors remain unknown, even though they are the spectators of great architectural shows. Their descriptions and mental images of palaces and stately homes, and also of churches, bridges, fortifications, gardens and their like, however, once reassembled enable one, to define the architectural flavour of a period and of a nation. It was thus essential to build up a coprus of texts and images of the 16th and 17th centuries and to analyse them in detail. Handwritten texts, printed documents and graphic representations left behind by antique dealers and geographers as well as travel diaries and newspapers written by inquiring notaries, scholars or even anonymous people were all analysed in an attempt to answer three important questions, namely who are the people behind this reception? In which conditions did their vsits take place? And in their view, what are the most outstanding buildings in France? However self-evident these questions may seem, they have never been tackled. And yet they form the clues to our reading which must no longer be ignored, even more so as they conceal the details of architecture which transpires to be new, unique, and not to be missed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.