La Question d'Orient dans la culture politique britannique : réception et influences (1875-1898).

par Stéphanie Prévost

Thèse de doctorat en Langues, Littératures et Cultures des Pays Anglophones

Sous la direction de Trevor Harris.

Soutenue le 11-12-2010

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec Groupe de recherches anglo-américaines (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Michael Parsons.

Le jury était composé de Neil Davie, Gilles Teulie, Philip Whyte.


  • Résumé

    Cette thèse étudie la réception de la Question d'Orient au Royaume-Uni entre la crise orientale de1875-6 et celle de 1894-8, ainsi que son incidence sur la culture politique britannique. Preuves à l'appui, nous remettrons en cause les deux positions historiographiques prépondérantes selon lesquelles la Question d'Orient était, à l'époque pour le Royaume-Uni, une simple question diplomatique et que son incidence sur la culture politique britannique se limitait à l'affrontement entre Gladstone et Disraeli entre 1876 et 1880. Nous argumenterons, au contraire, que les influences de la Question d'Orient sur le Royaume-Uni vont bien au-delà de 1880 et sont, dans le dernier quart du dix-neuvième siècle, multiples et extrêmement complexes. Sans remettre en cause son aspect diplomatique et géopolitique, il nous faudra également considérer son incidence rhétorique,culturelle et idéologique sur la politique britannique.

  • Titre traduit

    The reception of the Eastern Question in Britain and its impact on british political culture (1875-1898)


  • Résumé

    This dissertation explores the reception of the Eastern Question in Britain between the 1875-6 Eastern crisis (marked by the 'Bulgarian atrocities') and that of 1894-8 (which corresponds to the episode of the 'Armenian massacres' and to its consequences), as well as the impact it had on British political culture. l will rely on contemporary evidence to question the two main historiographical positions that the Eastern Question was, at the time, just a diplomatic issue and that ~ts only impact on British political culture was the contest that opposed Disraeli and Gladstone between 1876 and 1880. Instead, it will be argued here that the impact of the Eastern Question in Britain goes well beyond 1880 and is both multi-faceted and extremely complex. Without down playing its diplomatic and geopolitical relevance, l will seek to assess its rhetorical, cultural and ideological influences on British politics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.