Les pratiques de transmission du métier : de l'individu au collectif. Une application au compagnonnage.

par Annabelle Hulin

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Franck Brillet.

Soutenue le 27-04-2010

à Tours, dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société, en partenariat avec SHS/EA 2109 - Centre de Recherche en Management de Touraine (équipe de recherche) .

Le président du jury était Franck Bournois.

Le jury était composé de Aline Scouarnec, Mathieu Detchessahar, Jocelyne Abraham, Didier Retour.

Les rapporteurs étaient Aline Scouarnec, Mathieu Detchessahar.


  • Résumé

    La problématique de la recherche est : en quoi les pratiques de transmission du métier individuel permettent aux acteurs de co-construire le(s) métiers(s) collectifs(s) ? Un cadre théorique a été construit à partir du croisement de plusieurs champs : la sociologie et l’histoire pour le métier, le management stratégique pour le transfert intra-organisationnel de connaissances, la gestion des ressources humaines pour le management des compétences. L’approche empirique est constituée de trois études de cas enchâssées (Yin, 2003) dans le contexte des métiers du BTP.Les analyses révèlent que les individus dans l’exercice de leur métier intègrent quatre champs d’analyse : la mémoire, la recherche, la formation et la rencontre. Ces éléments réunissent à la fois l’importance de la tradition et les évolutions liées aux métiers à travers une dimension prospective. Le lien entre ces dimensions étant effectué via la rencontre, la transmission se réalisant essentiellement par la rencontre.

  • Titre traduit

    The practices of transmitting trades : of the individual to the collective. An application to the trade-guild


  • Résumé

    The general research issue is the following : how can the practices of transmitting individual trades enable the participants to build collective trades together ? A theoretical framework was built by crossing literature from several disciplinary fields : sociology and history for trade, strategic management for the intra-organizational transfer of knowledge, human resource management for skills management. The empirical approach consists of three embedded case studies (Yin, 2003), in a specific context : the building and public works trades.The analyses reveal that whilst exercising their trade the subjects integrate four fields of analysis : memory, research, training and meeting. These elements bring together both the importance of tradition and the changes related to trade through a prospective dimension. The link between these two dimensions is carried out via the meeting process ; the transmission of trade is essentially carried out by the meting process.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.