Étude expérimentale et modélisation des déplacements collectifs chez le mouton Mérinos (Ovis aries)

par Marie-Hélène Pillot

Thèse de doctorat en Éthologie

Sous la direction de Richard Bon et de Jean-Louis Deneubourg.

Soutenue en 2010

à Toulouse 3 en cotutelle avec l'Université libre de Bruxelles (1834-1970) .

  • Titre traduit

    Experimental study and model of collective movement in sheep (ovis aries)


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce manuscrit de thèse rapporte un ensemble de résultats obtenus au cours de travaux expérimentaux innovants, s'insérant dans les domaines de la biologie intégrative et des systèmes complexes. L'objectif fondamental de ma thèse consiste en l'étude des interactions entre individus impliqués dans l'initiation et la coordination des déplacements chez les vertébrés grégaires, et plus particulièrement chez le mouton Mérinos d'Arles (Ovis aries). Lorsqu'un individu initie un déplacement, quelle information est prise en compte par les congénères, comment l'information se propage dans le groupe et quels mécanismes sous-tendent les processus de décision collective ? Pour répondre à ces questions, nous avons mis au point un paradigme permettant de déclencher de façon standardisée des déplacements d'individus entraînés, placés dans des groupes de congénères naïfs. En utilisant deux types de stimuli un son (public) ou une vibration (privé), nous avons pu étudier les réponses individuelles de suivi et l'effet de l'état comportemental sur l'adhésion. Une série supplémentaire d'expériences a permis d'enregistrer des déplacements initiés spontanément. Nos résultats suggèrent qu'un déplacement collectif peut être déclenché par n'importe quel individu du groupe. Nos analyses quantitatives montrent également que chez le moutons Mérinos, la décision individuelle de suivre obéit à une loi basée sur un double effet mimétique prenant en compte à la fois le nombre d'individus ayant décidé de suivre et le nombre d'individus n'ayant pas encore pris la décision de suivre. La comparaison des trois situations expérimentales montre que la règle de décision est unique et que l'état comportemental des potentiels suiveurs affecte de façon mineure la dynamique collective. Notre approche combinant travaux expérimentaux et modélisation fournit des résultats originaux et contribue à la compréhension des prises de décision individuelles et collectives, et des mécanismes impliqués dans les déplacements collectifs. Le paradigme expérimental mis au point et les outils mathématiques utilisés permettent d'envisager de nouveaux travaux expérimentaux afin de tester la généralité des règles mis à jour.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (212 p. + annexes)
  • Annexes : Bibliogr. p. 197-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010 TOU3 0326
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.