Antiplasmodial compounds from marine sponges of the Solomon Islands

par Luke Mani

Thèse de doctorat en Chimie. Biologie. Santé

Sous la direction de Cécile Debitus et de William Aalbersberg.

Soutenue en 2010

à Toulouse 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans le cadre de la recherche de nouvelles molécules antipaludiques, une espèce d'Haliclona et quatre lots de l'éponge Aplysina ianthelliformis ont été étudiées pour fournir 22 composés, dont sept sont nouveaux 141-147. Un produit connu, l'haliclonacyclamine A 129, qui a montré ici une activité in vitro sur des souches de Plasmodium falciparum FCB1 résistantes à la chloroquine avec une CI50 de 98nM et un index de sélectivité (activité Antipalsmodiale/cytotoxicité) de 57 et 67 déterminé respectivement sur cellules MVF7 et Véro. Testée in vivo sur le modèle souris, l'haliclonacyclamine A 129 a montré 48% d'inhibition de la parasitémie le 4ème jour après 3 jours de traitement à 10mg/Kg/jour administré par voie intra-péritonéale à des souris Swiss femelles infectées par P. Vinckei petteri. Les échantillons d'A. Ianthelliformis ont fourni 21 produits, tous sauf deux (aureol 137 et aplysterol 138) appartenant à la série des bromotyrosines. Ces composés 35a, 36, 130-147 montrent une faible activité in vitro sur les souches résistantes ou sensibles à la chloroquine, P. Falciparum FCB1 et 3D7 respectivement, avec des CI50 allant de 0. 9 à 44µM. Tous les composés dérivés de la bromotyrosine manquent de sélectivité, sauf l'araplysillin I 139 qui présente un faible index de sélectivité de 5,5 et 6,5 respectivement sur cellules MCF7 et Vero, et une CI50 = 4,5µM sur P. Falciparum FCB1. Tous ces produits présentent une faible activité sur la Protéinefarnésyletransférase (PFTase) ; le composé le plus actif, l'aerophobin II 135, a une CI50 = 4. 9µM. L'inactivité de la molécule 144 suggère l'importance du motif isoxazolinique dans l’activité sur PFTase.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 187-189

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010 TOU3 0280
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.