Conception et développement d’un microcapteur stérilisable pour la mesure de traces et d’ultratraces d’oxygène dissous

par Camille Gispert

Thèse de doctorat en Sciences et génie des matériaux

Sous la direction de Valérie Samouillan et de Colette Lacabanne.

Soutenue en 2010

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Design and development of a sterilizable dissolved oxygen micro sensor for measuring traces and ultra-traces


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L’intensification des procédés industriels et le développement de nouveaux composés dans les secteurs des biotechnologies et de la pharmacie nécessitent de contrôler de nouveaux paramètres et d’augmenter les performances des capteurs actuels. La mesure en continu de la concentration d’oxygène dissous à une importance primordiale dans de nombreux procédés industriels. Les capteurs actuels doivent s’adapter à des environnements de plus en plus sévères. La conception d’un microcapteur d’oxygène dissous stérilisable a fait appel à des choix de nouveaux matériaux électrolytiques et à l’adaptation de la structure du capteur réalisé en technologies microsystèmes. Cette pluridisciplinarité a permis d’obtenir des prototypes fonctionnant sur une gamme élargie en température.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (155 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'au 30 /08/2020
  • Annexes : Bibliogr. p. 131-141

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010 TOU3 0179
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.