Synthèse de molécules technomimétiques pour des applications en nanomécanique

par Henri-Pierre Jacquot de Rouville

Thèse de doctorat en Chimie moléculaire

Sous la direction de Gwénaël Rapenne.

Soutenue en 2010

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Synthesis of technomimetic molecules for applications in nanomechanics


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Deux machines moléculaires technomimétiques, dont la forme et la fonction miment des objets macroscopiques, ont été développées au cours de cette thèse : un moteur moléculaire et un nanovéhicule. La première de ces machines est destinée à générer un mouvement de rotation azimutal. C'est une famille de complexes de ruthénium coordinés par un ligand de type scorpionate jouant le rôle de stator et par un ligand pentaphénylcyclopentadiényl jouant le rôle de rotor. Afin de favoriser un mouvement de rotation unidirectionnel du rotor, l'introduction de chiralité a été effectuée dans la structure de la molécule. De plus, un stator fonctionnalisé par un groupement azobenzène et son complexe de ruthénium modèle ont été synthétisés afin d'arrêter de manière contrôlée la rotation du rotor. La seconde machine est quant à elle destinée à générer un mouvement de rotation altitudinal. Pour cela, une nouvelle génération de roues a été élaborée à partir de fragments subphthalocyanine dont la forme de bol ne présente pas d'interactions trop importantes avec la surface. Dès lors, la synthèse d'un nanovéhicule a été envisagée autour d'un plateau polyaromatique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (105 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 103-105

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010TOU30155
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.