Dérivés phénoliques à activités antiathérogènes

par Nadji Belkheiri

Thèse de doctorat en Chimie. Biologie. Santé

Sous la direction de Michel Baltas.

Soutenue en 2010

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Phenolic derivatives with anti-atherogenic activities


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les maladies cardio-vasculaires (MCV) représentent la première cause de mortalité et de morbidité dans les pays industrialisés. Il a été clairement démontré que la peroxydation des lipoprotéines, essentiellement les lipoprotéines de faible densité (LDL), constitue une étape critique d'un processus très complexe aboutissant à l'athérosclérose. En effet, l'augmentation relative des espèces réactives de l'oxygène (ERO) due au stress oxydant, induit par le biais des lipoprotéines de basse densité oxydées (LDLox), un dysfonctionnement vasculaire. Les dérivés phénoliques sont connus pour leurs propriétés antioxydantes et plus particulièrement leurs propriétés piégeurs de radicaux libres. D'autre part, les hydrazones sont des piégeurs de carbonyles efficaces. Dans ce cadre, les travaux décrits dans ce manuscrit sont centrés sur la recherche de nouvelles molécules duales possédant des propriétés antioxydantes et cytoprotectrices vis-à-vis de l'action délétère des carbonyles issus de la peroxydation lipidiques des LDLs. Sur la base des résultats antérieurs du laboratoire, nous avons conçu et synthétisé un ensemble de dérivés phénoliques nouveaux issus d'une même brique moléculaire : la bisvanilline. Des bishydrazones symétriques et/ou disymétriques possédant dans ce cas une fonction vinyl-phosphonate et une fonction hydrazone ont été préparées et étudiées. Dans le même temps, les monohydrazones correspondantes issues du syringaldéhyde ont été synthétisées et testées. Dans un premier temps, les effets antioxydants et cytoprotecteurs ont été déterminés pour toutes les molécules synthétisées. Les composés les plus efficaces ont ensuite subi des tests complémentaires, pour évaluer leurs effets piégeurs de carbonyles, de radicaux NO° et O2-° dans des systèmes cellulaires (études in vitro). Les résultats obtenus montrent sans ambiguité que, pour la première fois, nous avons synthétisé des molécules possédant à la fois une activité antioxydante et un effet piégeur de carbonyle. Enfin, l'activité in vivo du composé le plus actif, a été évaluée. Dans un second temps, des études physicochimiques ont été menées afin de comprendre le mode d'action de ces composés à travers trois activités potentielles en liaison avec leurs propriétés antiathérogènes. Ces tests sont basés sont sur : -La capacité des composés synthétisés à piéger les radicaux stables DPPH• et ABTS•+. -Les propriétés complexantes des ces composés vis-à-vis du métal Cu. -L'action inhibitrice du composé le plus actif vis-à-vis de la production in vitro de l'anion superoxyde O2-°.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010TOU30113
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.