Rétention de virus en ultrafiltration : protocole de caractérisation

par Gwenaëlle Pierre-Collet

Thèse de doctorat en Génie des procédés et de l'environnement

Sous la direction de Christel Causserand.

Soutenue en 2010

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    Le problème abordé dans ce travail est celui de la mise au point d'un protocole raisonné de détermination de l'abattement du nombre de virus par une membrane de filtration, dans des conditions proches de celles que l'on rencontre dans le domaine du traitement de l'eau. Pour cela, ont été recherchées parmi les conditions opératoires, celles qui conduisent au transfert le plus important, de manière à révéler d'éventuelles faiblesses dans les matériaux testés. Au cours de cette étude, les phages MS2 et Qbeta ont été choisis comme indicateurs. Leurs comportements en suspension dans divers solvants, en statique aux interfaces puis en dynamique en cours de filtration ont été étudiés. Le protocole mis au point a été ensuite testé à l'échelle du laboratoire sur diverses membranes intègres, sur des membranes présentant un défaut (trou) et enfin à l'échelle pilote sur des installations mises à notre disposition par deux industriels. Les méthodes de détection et de quantification employées et comparées sont le dénombrement après mise en culture et la RT-PCR quantitative avec et sans extraction. Ces méthodes permettent au sein d'un prélèvement l'identification des différentes formes sous lesquelles les particules virales se trouvent : infectieuse, désactivée et détériorée.

  • Titre traduit

    Virus removal by ultrafiltration : characterisation protocol


  • Résumé

    Problem addressed in this work is the development of a rational protocol for determining the reduction of viruses by membrane filtration in conditions close to those encountered in water treatment. To do this, were researched among the operating conditions, those leading to the largest transfer, in order to reveal possible weaknesses in the materials tested. In this study, bacteriophages MS2 and Qbeta were chosen as indicators. Their behaviors in suspension in various solvents, in static during contact with interfaces and in dynamic during filtration were studied. The protocol developped was then tested in various laboratory scales using virgin membrane and through membranes with one defect (hole). Finally the validation of the protocol has been conducted on pilot scale facilities supplied by two manufacturers. The detection and quantification methods used and compared are the cell culture (PFU method) and RT-PCR with and without extraction. These methods allow in a sample the determination of the various forms in which viral particles are likely to be present: infectious, disactivated and broken.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (284 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 269-277

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010TOU30085
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.