Physiopathologie et pharmacologie de l'hyperactivité sympathique de l'insuffisance cardiaque

par Fabien Despas

Thèse de doctorat en Pharmacologie

Sous la direction de Jean-Michel Senard et de Atul Pathak.

Soutenue en 2010

à Toulouse 3 .


  • Résumé

    L'hyperactivité du système nerveux sympathique (SNS) participe à l'initiation et à la progression de l'insuffisance cardiaque (IC). Nous démontrons pour la 1ère fois que l'insuffisance rénale (IR) contribue à l'augmentation de l'activité du SNS au cours de l'IC. La majoration du tonus sympathique est en partie expliquée par une augmentation de la tonicité de base de l'arc chémoreflexe périphérique. Au cours de l'IC, près de 20% des patients présentent une anémie. Nous démontrons pour la 1ère fois que l'anémie contribue, comme l'IR, à une hyperactivation du SNS. L'histoire naturelle de l'IC se caractérise par la survenue d'épisodes de décompensation, pendant lesquels, le bas débit cardiaque justifie le recours nécessaire aux inotropes positifs dont l'utilisation reste controversée. Le levosimendan est un agent inotrope positif original puisqu'il sensibilise les filaments de troponine C au calcium, sans interagir directement avec la voie ß-adrénergique. Nous avons montré que le levosimendan induisait une diminution de l'activité du SNS accompagnée d'une amélioration attendue des performances cardiaques et d'une vasodilatation. Un des traitements de l'IC est la transplantation cardiaque. Il n'existe pas de recommandations sur le type d'examens pronostiques à réaliser. La scintigraphie myocardique à la métaiodobenzylguanidine (MIBG) permet une évaluation des voies noradrénergiques cardiaques. Nous avons étudié la valeur pronostique de cet examen et comparé cette dernière à celles d'autres marqueurs : dosage du Brain Natriuretic Peptide (BNP) et évaluation de la VO2max. La MIBG n'est pas plus informative que des examens moins onéreux et plus aisément disponibles.

  • Titre traduit

    Sympathetic nervous hyperactivity related to heart failure : physiological and pharmacological aspect


  • Résumé

    Sympathetic activation is a hallmark of chronic heart failure (CHF) involved in both initiation and progression of this syndrome. The aim of our work was to evaluate sympathetic nervous system by microneurography. We show for the first time that chronic renal failure (CRF) increases sympathetic activity in CHF patients through tonic chemoreflex activation, and that this effect is correlated with renal failure severity. Consequently we also showed that another comorbidity, namely anemia, also increases sympathetic activity in patients with CHF. Episode of acute decompensated heart failure remains the main causes of hospitalization in patients with HF. Patients are generally treated with inotropic therapy, however there is no evidence that these agents improve outcome. Levosimendan an original mechanism of action since inotropism is mediated through sensitizing of myofilaments to calcium. We show for the 1st time that levosimendan decrease sympathetic nerve activity. Finally we focused on the prognostic value of sympathetic markers in patients with end stage heart failure. Among these cardiac sympathetic neuronal activity can be non-invasively assessed by the use of I123 radiolabeled metaiodobenzylguanidine (MIBG). We sought to ascertain the prognostic value of MIBG in patients with advanced heart failure and developed comparisons with other prognostic indices such as brain natriuretic peptide (BNP) and peak VO2. Our results suggest that altered adrenergic nerve function assessed by MIBG has a prognostic value in AHF patient awaiting heart transplant, which is however less than that of peak VO2 and BNP.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (173 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 153-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010TOU30042
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TPHA 11450
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.