Réécriture de graphes pour la construction de modèles en logique modale

par Bilal Said

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Olivier Gasquet.

Soutenue en 2010

à Toulouse 3 .

  • Titre traduit

    Graph rewritung for model construction in modal logic


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Pour modéliser le fonctionnement d'un système, décrire une situation ou représenter des idées, on se met intuitivement à dessiner des bulles et les lier par des flèches sous forme de graphes étiquetés. Les logiques modales constituent un cadre formel expressif, extensible et toujours d'actualité qui permet de définir ces graphes sous forme de " modèles ", et d'exprimer certaines propriétés de ces graphes sous forme de " formules " afin de pouvoir raisonner là-dessus: vérifier si un modèle satisfait une certaine formule ou non (model checking), ou bien s'il existe un modèle satisfaisant une formule donnée ou non (satisfiabilité / validité). Pour des formules et modèles de tailles importantes, ces tâches deviennent compliquées. De ce fait, un outil permettant de les réaliser automatiquement s'avère nécessaire. LoTREC en est un exemple. Il permet à son utilisateur de créer sa propre méthode de preuve, grâce à un langage simple et de haut niveau, sans avoir besoin d'aucune expertise spécifique en programmation. Durant ma thèse, j'ai revu le travail qui était déjà accompli dans LoTREC et j'ai apporté de nouvelles extensions qui s'avéraient nécessaires pour pouvoir traiter de nouvelles logiques (K. Alt1, universal modality, Hybrid Logic HL(@),Intuitionistic logic, Public Announcement Logic,. . . ) et offrir à l'utilisateur certaines nouvelles techniques. Cela a exigé le développement et l'extension du noyau logiciel de LoTREC, ainsi que du langage et de l'interface qu'il offre à ses utilisateurs. Avec la nouvelle version on peut expérimenter avec ses formules afin de déboguer sa méthode en l'exécutant pas-à-pas, tout en visualisant et analysant les modèles (et/ou contre-modèles) générés d'une façon ludique. Quand on définit une procédure semi-automatique, on peut aussi démarrer avec des modèles partiels et intervenir durant l'exécution. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (277 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 269-276

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010TOU30008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.