Lecteur réel et scolarisation de la lecture littéraire dans la liaison école-collège

par Sophie David

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Gérard Langlade.

Soutenue en 2010

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    À la conjonction entre les travaux de recherche des théoriciens de la lecture littéraire et des didacticiens qui élaboré le concept « de sujet lecteur », et les programmes pour l’école de 2002, qui ont introduit la littérature et reconnu le rôle de la réception, s’ouvre un champ sur la place et la formation du lecteur dans le domaine scolaire. Nous en avons fait notre sujet de recherche, circonscrit à la liaison entre deux classes emblématiques : le CM2 et la 6e. Un premier axe de travail a consisté à mener une enquête sur le lecteur à travers les textes officiels. Ainsi, nous avons pu établir que lorsqu’ils parlent du lecteur, c’est le plus souvent en fonction d’un idéal, ce qui en fait une instance forgée par des représentations et des mouvements idéologiques plus qu’une incarnation d’individus particuliers. Ce lecteur « scolaire » n’est pas le lecteur ordinaire, véritable. Dans un second temps, nous avons abordé la question du lecteur sur les plans théoriques et didactiques pour cerner plus précisément ce que l’on peut entendre par « lecteur réel », et nous avons abouti à une double acception, celle d’un lecteur réel, entendu comme théorisé, et celle d’un lecteur empirique, qui s’incarne concrètement, en concurrence avec le lecteur scolaire. Ce travail de recherche a abouti, dans un troisième temps, à l’élaboration de démarches didactiques susceptibles de prendre en compte les interactions entre ces trois postures de lecteurs. Nous en avons déduit plusieurs intérêts : l’élève est ainsi formé autant par la lecture qu’à la lecture dans un acte réflexif où il se découvre, lui, en même temps qu’il découvre l’œuvre. Ce sont autant de pistes pour la formation des enseignants.

  • Titre traduit

    Efficient reader and literary reading at school in the link between primary and secondary school


  • Résumé

    In the conjunction between the research works of the theorists of the literary reading and the educational specialists which elaborated the concept " of subject reader " and the programs for the French school of 2002, which introduced the literature and recognized the role of the reception, opens a field on the place and the formation of the reader at school. We made our subject of research, confined in the connection between two symbolic classes: the primary and secondary school. A first working axis consisted in leading an investigation on the reader through the official texts. So, we were able to establish that when they speak about the reader, it is mostly according to an ideal, what makes it an authority forged by representations and ideological movements more than an embodiment of particular individuals. This "school" reader is not the common, real reader. Secondly, we approached the question of the reader on the theoretical and didactic plans to encircle more exactly what we can understand by "real reader", and we ended in a double meaning of a word, that of a real, settled reader as theorized, and that of an empirical reader, who is concretely embodied, in competition with the school reader. This research work ended, in the third time, in the elaboration of didactic steps susceptible to take into account the interactions between these three readers' postures. We deducted several interests from it: so the pupil is formed as much by the reading as in the reading in a reflexive act where he confides, himself, at the same time as he discovers the work. They are so many tracks for the formation of the teachers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (378, 231 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 368-378, vol. 1

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.