Aux rythmes du regard et de l'espace : Pour une approche scénopoïétique du processus de représentation

par Céline Schmitt

Thèse de doctorat en Esthétique

Sous la direction de Guy Chapouillié.

Soutenue en 2010

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Le thème central de cette recherche est l'influence et les fonctions de la dimension spatiale dans le processus de représentation. Parce que la représentation est la condition de possibilité de l'ontogenèse, il s'agit d'observer comment les hommes s'inscrivent, se racontent et se projettent dans et par l'espace, empirique comme conceptuel. Si on ne peut faire de l'espace un concept générique, il semble en revanche que les relations entretenues avec la spatialité ont en commun une articulation dramaturgique que l'on a choisi de nommer articulation skènè/theatron, ou encore, dynamisme scénopoïétique. Il faut alors élargir la notion de scène à tout comportement qui met en tension ou en jeu le visible et l'invisible, le concret et le symbolique, la scène et le hors-scène. Une telle approche nécessite un regard interdisciplinaire et transhistorique pour mettre en exergue les médiations et les interfaces qui forment et transforment le regard comme l'espace.

  • Titre traduit

    Walking at the rythms of glance and space : for a scenopoïetical approach of the representation process


  • Résumé

    The main topic of this research is to explore the influence and functions of the dimension of space in the representation process. As representation is conditioning possible ontogenesis, the aim is here to observe how people are occupying the space, how they are talking about themselves and projecting themselves in and through the space, be it the empiric or the conceptual space. Whereas it seems impossible to reach a generic concept of space it appears obvious that the relationships with the space share common features of drama in a structure that we have chosen to call the skènè/théâtron structure or the scenopoïetical dynamism. This requires broadening the concept of stage so as to capture any behaviour that puts in tension or brings about a game between visible and invisible, real and symbolic, what is in and out of the stage. Such approach needs an interdisciplinary and trans-historical view that allows highlighting the mediations and interfaces that are forming and transforming together glance and space.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (444 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 415-429. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4492
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.