La politique étrangère de l'Iran et la problématique de la prolifération nucléaire au Moyen-Orient

par Salam Safaf

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Michel Louis Martin.

Soutenue en 2010

à Toulouse 1 Capitole .


  • Résumé

    L'Etat iranien constitue une exception dans le système international car le régime iranien comprend des institutions issues de la révolution reposant sur deux piliers fondamentaux, islamique et républicain, qui correspondent à une double source de légitimité du pouvoir : la souveraineté divine et la volonté populaire. Dans cette perspective, le processus d'élaboration de la politique nucléaire iranienne n'est pas conçu et exécuté par un seul homme, mais il se fait à travers une polémique dialectique entre le Guide suprême de la Révolution et le pouvoir exécutif : le Président. Ainsi, le comportement de l'Iran est mû par la recherche de l'intérêt national exprimé en termes de puissance, et poursuit de manière indépendante un objectif rationnel : la réalisation de sa sécurité nationale. Celle-ci est "l'objectif premier" de l'Iran qui met en exergue la capacité à protéger la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale dans un monde anarchique. C'est pourquoi, l'énergie nucléaire en général et l'arme nucléaire en particulier que l'Iran chercherait à acquérir ne constituent qu'un attribut supplémentaire de la puissance - un attribut censé combler la faiblesse de son équipement militaire - qui tente de réaliser "la balance of power" avec les détenteurs de l'arme nucléaire au Moyen-Orient surtout Israël.

  • Titre traduit

    Foreign policy of Iran and the issue of the nuclear proliferation in the Middle East


  • Résumé

    The Iranian State is an exception in the International System : the Iranian system of government is composed of institutions created during the Revolution and built upon the two core mainstays : the Islamic one and the republican one. These mainstays correspond to the dual source of the régime's legitimacy : the Divine sovereignty and the will of the People. Thus, the Iranian nuclear policy is not developed and implemented by a single person but rather takes place through a dialectical argument between the Supreme Leader of the Revolution and the executive branch embodied by the President. Iran's behaviour is hence driven by national interest expressed as power, and independently pursues a rational goal : achieving the national security. That is the "Primary Goal" of Iran, emphasizing the ability to protect the national sovereignty and the territorial integrity in an anarchic world. The nuclear energy and particularly the nuclear armament that Iran tries to acquire are consequently a mere additional attribute of power - an attribute that is supposed to counterbalance the weakness of its military weaponry - in a bid to achieve a balance of power against the nuclear countries in the Middle-East, and particularly Israel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (349 f., 497 p.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 314-349

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/2010-61

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1001-2010-41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.