La privatisation de la guerre en Afrique à l'ère de la globalisation : dynamiques des acteurs autour de la région du Fleuve Mano et des Grands Lacs

par Jean-Charles Biagui

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Michel Louis Martin.

Soutenue en 2010

à Toulouse 1 Capitole .


  • Résumé

    L'étude des acteurs de la privatisation de la guerre en Afrique à l'ère de la globalisation relativise l'approche des seigneurs de la guerre, de même que le fait identitaire comme variables explicatives des logiques conflictuelles. Les outils que nous proposent la théorie du choix rationnel et la perspective du paradigme interactionniste permettent de déterminer, dans une démarche comparative les logiques des principaux acteurs notamment ceux des guerres de la région de l'UFM et des Grands Lacs. Nous soutenons la thèse selon laquelle, trois types d'acteurs soutiennent les dynamiques de la privatisation de la guerre en Afrique : les Etats et les organisations internationales, les milices, et les entreprises militaires privées. Bien que dotés de spécificités qui leur sont propres, ces différents acteurs sont constamment en relation. Les uns adoptant des stratégies en fonction des modalités d'action des autres. Ainsi, les logiques de la privatisation s'inscrivent dans la double perspective de la milicianisation et de la commercialisation de la violence armée. Sous ce rapport, les milices africaines, de même que les sociétés militaires privées ont des logiques et des modalités d'action à bien des égards comparables. De plus, si l'on se réfère à l'histoire récente de l'Afrique l'entrepreneuriat sécuritaire privé témoigne de l'existence d'un continuum mercenaire. En définitive, les acteurs de la privatisation de la guerre favorisent la militarisation de l'économie. Ils affaiblissent les Etats et rendent beaucoup plus complexe la résolution des conflits.

  • Titre traduit

    ˜The œprivatization of war in Africa in a globalization era : dynamics of actors around the Mano River and the Great Lakes


  • Résumé

    The analysis of the actors of war privatization in Africa in the globalization era relativizes the question of warlords, but also the identity issue as explicative variables of conflictual logic. The tools proposed by the theory of rational choice and the perspective of interactionist paradigm help to determine under a comparative method the logic of the main actors, especially those of the wars in the region of Mano River Union and the Great Lakes. We support the idea according to which three kinds of actors uphold the process of war privatization in Africa : States and international organizations, militias and private military companies. And though being endowed with some specificities, which are their own, these different actors are constantly related. Some of them adopt strategies depending on the others' forms of action. Thus, the logics of privatization are part of the double perspective of "militialization" and the commercialization of armed violence. Under this perspective, African militias as well as private military corporations have logics and forms of actions which are similar in many regards. In addition, as regards to the recent history of Africa, the private security undertaking witnesses the existence of a mercenary continent. Eventually, the actors of war privatization contribute to the militarisation of the economy. As a result, states are weakened and conflicts resolution becomes much more difficult and complex.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (379 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 303-348. Index.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : KJV164/R5/2010-8

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : GM1001-2010-1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.