Amélioration du contrôle de l’utilisateur dans des applications de modélisation géométrique en environnement de réalité virtuelle

par Manuel Veit

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Dominique Bechmann.

Soutenue en 2010

à Strasbourg .


  • Résumé

    L'Université de Strasbourg, dispose d’un environnement de réalité virtuelle, c’est à dire d’un environnement informatique 3-D au sein duquel l’utilisateur peut interagir librement. Dans cet environnement, la stéréoscopie est assurée par des lunettes 3-D. L'utilisateur agit sur l’environnement par le biais de périphériques d'interaction spécifiques tels que le flystick ou les gants de données. Ce type d'environnements semblent adaptés aux applications de modélisation géométrique dans lesquelles l'utilisateur manipule des objets 3-D au travers de tâches d'interaction 3-D. Toutefois, le contexte de l'interaction 3-D semble poser de nouvelles problématiques. Ces problématiques sont notamment liées au contrôle moteur du geste et aux difficultés à appréhender la profondeur. Dans le cadre de cette thèse, nous proposons un modèle descriptif basée sur la notion de degrés de liberté permettant à la fois de caractériser la situation d'interaction et d'identifier les difficultés des utilisateurs. À l'aide d'un nouvel outil (une métrique de coordination nommée Nombre de Degrés de liberté Combinés) que nous proposons, nous étudions l'influence de l'introduction d'un support physique et de la décomposition des tâches d'interaction sur les performances des utilisateurs dans des tâches fondamentales comme le positionnement 3-D et le suivi de trajectoires. Nous utilisons les résultats obtenus lors de ces études pour la mise en oeuvre et l'évaluation de deux nouvelles techniques d'interaction. Ces techniques sont intégrées dans une application de modélisation géométrique développée dans le cadre de cette thèse.

  • Titre traduit

    Improving the user's control in geometric modelling applications in virtual reality environments


  • Résumé

    The University of Strasbourg has a virtual reality environment, i. E. A 3-D environment generated by a computer in which the user can interact freely. In this environment, the stereoscopy is ensured by projectors and shutter glasses. The user manipulate the virtual objects using specific interaction devices such as the flystick or data gloves. These environments seem particularly appropriate to geometric modelling applications in which users manipulate 3-D objects through 3-D tasks. Nevertheless, the context of 3-D interaction seems to introduce new difficulties. These difficulties seem to be linked to the users' motor control and the handling of the depth dimension. In this work, we propose a descriptive model based on the notion of degrees of freedom in order to both characterise the context of interaction and identify the difficulties users experience. Using a coordination metric we proposed (called Number of Degrees of freedom Combined), we study the influence of the introduction of a physical support and the decomposition of the task on the users' performances in fundamental tasks such as 3-D positioning and curve steering. We use the results obtained during these experiments to design and evaluate two new interaction techniques. These techniques are integrated in a geometric modelling application developed during this thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Danièle Huet-Weiller.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2010;0653
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.