Enseignement/apprentissage du français au Ghana : écarts entre la culture d'enseignement et la culture d'apprentissage

par Kofi Tsivanyo Yiboe

Thèse de doctorat en Sciences du langage. Linguistique & didactique des langues

Sous la direction de Anemone Geiger-Jaillet.

Soutenue en 2010

à Strasbourg .


  • Résumé

    L’enseignement/apprentissage d’une langue étrangère en situation scolaire suppose l’intégration de multiples facteurs sociaux. Cette recherche s’intéresse aux stratégies communicatives en classe de français langue étrangère dans quelques lycées au Ghana. Nous avons filmé neuf séances (6 heures) dans trois lycées de la municipalité de Cape Coast. L’analyse des données est basée sur les différents comportements verbaux et non verbaux retenus au cours de la transcription des séances filmées. Ainsi, nous puisons dans des concepts de l’ethnographie, en nous enrichissant des outils anthropologiques, sociologiques, psychologiques, didactiques, interactionnistes, linguistiques, etc. Les résultats montrent que l’inférence en tant que technique d’enseignement joue plusieurs rôles et peut contribuer au développement des stratégies communicatives en classe de FLE. Cependant, l’approche dans les lycées ghanéens se heurte à une incompréhension entre la culture européenne et la culture de socialisation des élèves. Par ailleurs, l’alternance des langues en classe de français langue étrangère prend diverses formes contrôlées par les enseignants. En outre, la communication non-verbale se reflète également dans les échanges à fonction communicative complexe que les enseignants et les élèves jouent en classe. Enfin, l’analyse révèle l’importance de l’affectivité dans l’acquisition des langues étrangères à l’école même à l’âge de la fin de scolarité.

  • Titre traduit

    Teaching and learning French as a foreign language in Ghana : the gap between the culture of teaching and the culture of learning


  • Résumé

    The teaching/learning of a foreign language in the school set up require the integration of multiple social factors. This research attempts to describe patterns of communication in French as a foreign language class in some senior high schools in Ghana. Lesson sessions are videotaped in three schools in the Cape Coast municipality. The results show that inference as a teaching technique plays several roles and may contribute to the development of communication strategies in foreign language classroom. However, the approach is hampered in Ghanaian schools by a misunderstanding between the European culture and the culture of socialization of the students. Moreover, code switching in French as a foreign language classroom takes many forms controlled by teachers. Different linguistic codes within the class are therefore limited to only metalinguistic discourse. In addition, nonverbal communication is also reflected in various complex communicative functions that teachers and students play in class. Finally, the analysis reveals the importance of emotion in the acquisition of foreign languages in Ghanaian secondary schools.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (803 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 381-411. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2010,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2010,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.