Incidence de différents stimuli d'échauffement sur les performances musculaires explosives des joueurs de football

par Serge François Gustave Ambassa

Thèse de doctorat en Sciences du sport. Physiologie du sport

Sous la direction de Dominique Keller.

Soutenue en 2010

à Strasbourg .


  • Résumé

    Objectif : l’objectif de cette thèse consiste à comparer les incidences de l’utilisation à l’échauffement des exercices dynamiques de force ou «l’échauffement russe » (ER), des étirements statiques (ES), des étirements dynamiques (ED), de l’électromyostimulation (EEMS) et des stimuli d’entraînement par vibration (EV) sur les performances musculaires explosives, primordiales en football. Méthodes : ces cinq différents protocoles d’échauffements ont été appliqués aléatoirement à 13 joueurs de football (25±6 ans) du championnat d’élite camerounais. Les variables de performances musculaires concernant la puissance maximale relative (PMR), la hauteur maximale (HM), l’indice de réactivité (IR) et la stiffness neuromusculaire (SN) ont été évaluées grâce au Myotest et corrélées aux variables physiologiques telles que la fréquence cardiaque (Fc), la lactatémie [La], la température centrale et la perception de l’effort (RPE). Résultats : les résultats obtenus avec ER présentent des valeurs de PMR, de HM, de IR et SN significativement supérieures (p ≤ 0,05) par rapport à ES, ED, EEMS et EV. Des corrélations significatives sont également relevées entre toutes les performances musculaires mesurées. Cependant, les variables physiologiques sont faiblement corrélées aux performances musculaires. Conclusion : les résultats indiquent que le protocole ER est significativement plus efficace pour optimiser les performances musculaires explosives chez les joueurs de football par rapport aux stimuli d’étirements (ES et ED) et combinés (EEMS et EV).

  • Titre traduit

    Effect of different warm up stimuli on the explosive muscular performances of football players


  • Résumé

    Objective: the aim of our study is to compare the acute effects of the use of three warm up stimuli: the dynamic exercises of force or Russian warm up (RW), the static stretching (SS), the dynamic stretching (DS), the whole body vibration or the vibration training (WBV) and the electromyostimulation (EMS) on the explosive muscular performances, which are essential in football. Methods: these three warm-up methods were applied randomly to 13 Cameroonian elite championship football players (25±6 years). The muscular performances values concerning maximal relative power (PMR), maximal mean jump (HM), reactivity indice (IR) and neuromuscular stiffness (SN) were evaluated with the Myotest and linked with the physiological values like the heart rate frequency (Fc), the lactate rate [La], the central temperature (Tc) and the rate of perceived exertion (RPE). Results: The show that, ER enhances the explosive muscular performances in the football players in comparison to SS and DS, EMS and WBV (p ≤ 0,05). Meaningful correlations are also found between all the measured muscular performances but not with the physiological variables evaluated in this study. Conclusion: results of this study suggest that, a Russian warm up (ER) is significantly more efficient for the explosive muscular performances optimization of the football players than SS, DS, EMS and WBV.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (238 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 212-232

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2010
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : M.500.732,2010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.