Monseigneur, Louis de France, dit Le Grand Dauphin, fils de Louis XIV

par Jean-Pierre Maget

Thèse de doctorat en Histoire et civilisation de l'Europe

Sous la direction de Dominique Dinet.

Soutenue en 2010

à Strasbourg .


  • Résumé

    Le seul fils légitime de Louis XIV fut appelé Grand Dauphin pour le différencier de son fils Bourgogne, devenu dauphin à la mort de son père, en 1711. Le roi l'appelait Monseigneur. De son vivant déjà, on chantonnait " fils de roi, père de roi, jamais roi lui-même ". Fils de roi : né le 1. XI. 1661, le pape fut son parrain, la reine d'Angleterre sa marraine. Il eut le duc de Montausier comme gouverneur, Bossuet comme précepteur. En tant que Dauphin il assistait aux conseils et représentait le roi à Paris qui l'adorait. Il apprit la danse, l'équitation et le maniement des armes. En 1688 il prit Philippsbourg ce qui lui valut une grande popularité. Père de roi : en 1680, il épousa Marie-Anne de Bavière qui lui donna trois fils : Louis, duc de Bourgogne, père du futur Louis XV, Philippe, duc d'Anjou, futur Philippe V d'Espagne et Charles, duc de Berry. En 1700 Charles II d'Espagne choisit le duc d'Anjou pour lui succéder : Monseigneur œuvra pour l'acceptation du testament au mépris de ses propres droits. Jamais roi : le Dauphin aimait la chasse, les fêtes, la musique et les opéras. A Meudon il édifia un Château Neuf dans lequel fut créé un couloir central qui rendaient les pièces indépendantes les unes des autres. Ses collections sont au Louvre et au Prado.

  • Titre traduit

    Monseigneur, Louis de France, the great Dauphin, son of Louis XIV


  • Résumé

    The historians call the son of Louis XIV Grand Dauphin to differentiate him from his son Louis, duc de Bourgogne became dauphin in 1711. The king called him Monseigneur. He was sung of as son of the king, father of the king, never the king himself. Son of the king : he was born in 1. XI. 1661 : the Pope was his godfather and the Queen of England his godmother. His guardian was the duc de Montausier and his tutor, Bossuet. He attended the Royal Councils and represented the king in Paris. He acquired the skills of dancing, horse riding and the handling of weapons. In 1688, the king having entrusted him with the commandant of the Army of the Rhine, he forced Phillipsburg to surrender, which geatly enhanced his reputation. Father of the king : in 1700 Charles II of Spain selected as his successor Philippe the second son of the Dauphin who manipulated the system to enable the will to be accepted depite his own rights since, legally speaking only he, as Dauphin, was entitled to the throne of Spain. Louis XIV loved his son who met all his wishes as a father. In 1680 he married Marie-Anne of Bavaria who bore him three sons. Louis duc de Bourgogne, father of the future Louis XV, Philippe duc d'Anjou, future king Philipp V of Spain and Charles duc de Berry. Never the king : the Dauphin devoted himself to his favourite pursuits; hunting, festivities, music and operas. He constructed a new castle at Meudon, the Château Neuf, where the apartments were arranged in a novel manner with a central corridor making the various rooms independent from one another.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (567 p., [Pagination multiple])
  • Annexes : Bibliogr. 65 p. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2010,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TM.500.732,2010,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : M.500.732,2010,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : M.500.732,2010,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.