Leni Riefenstahl, photographie sous influences ? : étude d'éléments d'intertextualité dans les recueils photographiques de Leni Riefenstahl (1973-2002)

par Antoine Menant

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Marc Cluet.

Soutenue en 2010

à Strasbourg .


  • Résumé

    This research includes Leni Riefenstahl’s six photographic books published from 1973 until 2002. Two books contain underwater-photographs, the four others contain pictures « Hitler’s film maker » made in Africa, especially in the Nuba mountains in southern Sudan. The method chosen, founded on Roland Barthes’ chronicle Leni of 1978 aims at underlining the probable relation between Leni Riefenstahl’s photographs and different artistic, biological and philosophical streams. Many of these photographs can be considered as an illustration of Spengler’s, Frobenius’, Hentschel’s, Nietzsche’s, or Klages’ vitalism. Links with the German nudist movement are also possible. The hypothesis Leni Riefenstahl belonged to a network composed of Irenäus Eibl-Eibesfeldt, Hans Hass, Georg Scheer, Wolfgang Klausewitz should be taken into account. The question of the links of these four authors with Konrad Lorenz is not an easy question. He defended the shallow ecology. It’s not sure that Leni Riefenstahl’s photographic books are not rather connected to the deep ecology.

  • Titre traduit

    Leni Riefenstahl, a photograph under influences ? : an analyze of elements of intertextuality in the photographic books of Leni Riefenstahl (1973-2002)


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur les six recueils photographiques que Leni Riefenstahl a publiés entre 1973 et 2002. Deux recueils sont des recueils de photographie sous marine, les quatre autres rassemblent des photographies que la « cinéaste d’Hitler » a prises en Afrique et plus particulièrement au sein des Monts noubas du Sud Soudan. A partir de la chronique Leni publiée par Roland Barthes en 1978 une approche sémiologique large a été retenue afin de vérifier l’hypothèse selon laquelle l’œuvre de Leni Riefenstahl entretiendrait des liens avec divers courants artistiques, biologiques et philosophiques. Bon nombre de ces photographies peuvent être considérées comme des illustrations du vitalisme de Spengler, de Frobenius, de Hentschel, de Nietzsche ou encore de Klages. Des liens avec la libre culture doivent également être envisagés. L’hypothèse selon laquelle Leni Riefenstahl a appartenu à un réseau composé d’Irenäus Eibl-Eibesfeldt, Hans Hass, Georg Scheer, Wolfgang Klausewitz devrait être prise en compte. La question des liens entretenus par ces quatre auteurs avec Konrad Lorenz n’est pas une question simple. Il plaida pour une écologie anthropocentrique. Il n’est pas sûr que les recueils de Leni Riefenstahl ne relèvent pas plutôt de l’écologie profonde.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (404 f.-10 f. de pl. en coul.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 385-403. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2010,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2010,2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.