Un Peuple du renne entre hier et demain : les Sâmes de Kautokeino dans le Finnmark norvégien

par Karen Hoffmann-Schickel

Thèse de doctorat en Ethnologie, anthropologie

Sous la direction de Éric Navet.

Soutenue en 2010

à Strasbourg .


  • Résumé

    L’objectif d’un anthropologue est de comprendre la logique des représentations, y compris avec leurs contradictions apparentes. Ce travail n’est pas une monographie du peuple sâme mais se veut une étude de la signification que le renne revêt pour les éleveurs de rennes de la commune de Kautokeino, dans le Finnmark norvégien. De ce fait, la problématique de la thèse concerne la place occupée par le renne dans le système de pensée des Sâmes de Kautokeino. Dans un « système domesticatoire », pour reprendre les termes de Jean-Pierre Digard, qui ne tente pas de soumettre l’animal, celui-ci occupe, aussi bien dans les faits qu’au travers des symboles, une place entre les sphères « domestique » et « sauvage ». Pour les Sâmes de Kautokeino, dont le mode de pensée est basé sur l’élevage de rennes et la chasse, le renne représente un animal « clef ». Avant l’amplification des politiques d’assimilation du vingtième siècle, le renne était doté d’une importance utilitaire et spirituelle incontestable pour les éleveurs de rennes. A présent, le renne ne fait plus partie de la vie de tous les Sâmes : il acquiert cependant une signification symbolique pour tout le peuple. Ainsi, le processus de reconstruction identitaire des années 1980 et 1990, a érigé le renne au statut d’emblème culturel et politique.

  • Titre traduit

    A reindeer people between yesterday and tomorow : the Sámi from Kautokeino (norwegian Finnmark)


  • Résumé

    The objective of an anthropologist is to understand the logic of the representations, including with their seeming contradictions. This work is not a monograph of the Sámi people but wants a study of the meaning which the reindeer takes on for the reindeer herders of Kautokeino, in Norwegian Finnmark. Therefore, the problem of the thesis concerns the place occupied by the reindeer in the system of thought of the Sámi from Kautokeino. In a « domestication system » to resume Jean-Pierre Digard’s terms, who does not try to subject the animal, this one occupied as well in the facts as through the symbols a place between the « domestic » spheres and the « savage ». For the Sámi of Kautokeino whose way of thinking is based on the breeding of reindeer and the hunting, the reindeer represents a « key animal ». Before the increase of the policies of assimilation of the twentieth century, the reindeer was endowed with an indisputable utilitarian and spititual importance for the reindeer herders. At the moment, the reindeer is not any more a member of the life of all Sámi : he acquires however a symbolic meaning for all people. So, the process of identical reconstruction of the 1980s and 1990s, set up the reindeer in the status of cultural and political emblem.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (627 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury. Reproduction sur microfiches non autorisée par l'auteur
  • Annexes : Bibliogr. p. 544-570. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.