Assistants de service social et éducateurs spécialisés (en Alsace) face au secret partagé avec les élus : entre conflits de territoires et conflits de valeurs

par Jean Engel

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Maurice Blanc et de Jean-Yves Causer.

Soutenue en 2010

à Strasbourg .


  • Résumé

    Cette thèse vise à comprendre les résistances des assistants de service social et des éducateurs spécialisés à l'introduction du «secret partagé» avec les maires dans le cadre de la loi de prévention de la délinquance (2007). A l'aide de 70 entretiens semi-directifs réalisés entre 2005 et 2009 auprès d'étudiants et de travailleurs sociaux, nous tentons de dégager les représentations et les usages du secret professionnel au sein de ces deux professions. Dans un premier temps, nous soutenons l 'hypothèse selon laquelle les usages du secret professionnel s'adossent à des processus de reconnaissance et d'exclusion qui sont constitutifs des identités professionnelles. Nous analysons la manière dont sont perçus les pairs et les partenaires avec lesquels les enquêtés sont amenés à échanger des informations en soulignant l'importance de la confiance et des phénomènes de concurrence à l'œuvre, sans négliger la problématique du pouvoir. Dans un second temps, nous démontrons l'importance des valeurs dans les mécanismes de justification qui président au partage des informations recueillies sur les usagers des services sociaux. Non sans souligner la relativité des valeurs collectives au sein du secteur, nous analysons dans quelle mesure la dissimulation des informations et la mobilisation contre la loi de prévention de la délinquance peuvent figurer des mécanismes permettant aux travailleurs sociaux de s'assurer de leur conformité aux valeurs qu'ils confèrent à leur activité. Face à la prévention de la délinquance, ces valeurs peuvent être le support d'une opposition idéologique qui n'exclut pas forcément des processus transactionnels permettant d'aboutir à des compromis pratiques.

  • Titre traduit

    Social workers in alsace facing "shared confidentiality" with mayors : conflicts of territory and conflicts of values


  • Résumé

    The goal of this thesis is to understand why social workers and educators are reluctant to enforce a "shared confidentiality" policy between them and mayors as advocated by the 2007 Law of Prevention of Delinquency. Basing my research on 70 semi-directive interviews of students and social workers conducted between 2005 and 2009, l have focused on the representations and use of professional confidentiality by those two professions. First, l discuss the hypothesis that the actual use of confidentiality is closely related to processes of recognition and exclusion in keeping with their professional identity. The first part is an analysis of the way interviewees perceive their peers and the work partners with whom they are supposed to share information. L address the issue of trust and competition in their mutual dealings, without ignoring the problem of power. The second part aims at demonstrating how relevant values are in the mechanisms of justification when workers choose to share or withhold information they have collected about users of social services. L underline the relativity of collective values within that field of activity and analyse to what extent with holding information and questioning the enforcement of the Law of Prevention of Delinquency may illustrate processes which enable social workers to make sure they hold on to the values that pertain to their professional activity. With regard to the prevention of delinquency, those values may induce an ideological stance which, even thongh it impedes effective partnership working, does not necessarily mean giving up transactional processes leading to practical compromises.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (369 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 352-369

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TM.500.732,2010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.