La gestion des aéroports aux lendemains des réformes publiques : des business models pour des aéroports en situation concurrentielle

par Laurence Frank

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Patrick Cohendet.

Soutenue en 2010

à Strasbourg .


  • Résumé

    Les aéroports sont devenus des parcs industriels à vocation multiples (voyages, affaires, commerces, industries, services aux usagers, cargo) qui répondent à plusieurs types de demandes et d’exigences. L’introduction d’une nouvelle logique économique dans les structures publiques a fait apparaître de nouvelles combinaisons de propriété, de gouvernance et de gestion opérationnelle dans les aéroports à travers le monde. La modernisation de l’industrie aéroportuaire s’est surtout caractérisée par la projection de l’aéroport dans l’univers concurrentiel qui s’est accompagnée du besoin de devenir compétitif dans une industrie qui fait face à une croissance exponentielle et continuelle de la demande en matière de transport aérien. Les gestionnaires des aéroports ont à présent pour mission de fournir des infrastructures conviviales et efficaces pour le traitement des avions et des passagers permettant de contenir les flux actuels et futurs, et de concevoir des nouveaux modèles d’affaires performants pour ces aéroports-entreprises. Cette thèse s’articule autour de la question suivante : A partir de quels composants se construit le business model de l’aéroport en situation concurrentielle ? Le business model de l’aéroport est influencé par des opportunités et des contraintes contextuelles liées à des particularités démographiques, géographiques et économiques. Les données de cette recherche proviennent de trois études de cas menées dans trois aéroports situés en Asie, en Amérique du Nord et au Moyen-Orient dont l’expérience était susceptible de fournir des terrains d’observation des changements de modes opératoires et de permettre de dresser un état des lieux des nouveaux enjeux de l’aéroport commercialisé.

  • Titre traduit

    Airport reforms in the aftermath of public reforms : business models for airports operating in a competitive environment


  • Résumé

    Airports have become multi-vocational industrial parks (travel, business, trade, industrial activities, real estate, cargo) handling various needs and requirements. The introduction of a new economic logic in public institutions has resulted in airports adopting new combinations of ownership, governance and operational management around the world. Modernizing airports has mainly consisted in projecting them into the competitive environment, in forcing them to become self-sufficient and in empowering them to handle the pressure of becoming more competitive in a context where air transport demand grows exponentially and continuously. Airport managers now seek to offer user-friendly and efficient infrastructures to airlines and passengers which are also capable of containing current and future traffic flows. The industry’s contemporary stakes compelled airport managers to conceive new business models for these commercialized airports. This thesis intends to answer the following question: What are the components of the business model of an airport operating in a competitive environment? The airport business model is shaped by opportunities and constraints stemming from demographical, economic and geographical peculiarities. This thesis examines three practical airport reform experiences and presents empirical data originating from three case-studies performed in Asia, North America and the Middle East.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (330 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 313-330

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2010/FRA
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.