Le projet européen, catalysateur de changement organisationnel auprès des PME françaises? : étude comparative

par Raivo Tania Randrianirina

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gilles Lambert.

Soutenue en 2010

à Strasbourg .


  • Résumé

    Notre objectif porte sur l’étude des changements organisationnels et/ou managériaux des PME françaises, engendrés suite à la participation à des projets de coopération européenne de R&D. Nous proposons une modélisation de l’entreprise coopératrice européenne, dont le point d’ancrage est celui du modèle européen universaliste de l’équipe de Calori (1994, 1995). Ce modèle se fonde sur l’acquisition d’une cognition socio-économique multiculturelle durant la coopération, qui sera partagée dans l’organisation par l’institutionnalisation de Weick, et sera à l’origine de nouvelles pratiques managériales et à leur tour sources de performances. Une méthodologie comparative entre les PME participant à des projets de coopération européenne et celles à des projets nationaux a été privilégiée dans cette étude afin d’augmenter la validité des résultats. Les résultats empiriques portant sur vingt-et-un PME montrent que : la cognition socio-économique multiculturelle a été acquise ; seulement elle n’est pas passée au stade organisationnel, l’aspect multiculturalité distingue les PME coopératrices européennes de celles nationales, les objectifs dérivés des coopérations européennes tiennent autant d’importance pour les PME que ceux contractualisés dans les accords de consortium, une nouvelle gestion des ressources humaines a été décelée dans une PME coopératrice européenne et, le management par projet devient incontournable pour les deux populations de PME.

  • Titre traduit

    ˜The œeuropean project, catalyst of organizational change of french SME ? : Comparative study


  • Résumé

    Our objective concerns the study of organizational and/or managerial changes of french SME, generated after the participation in european R&D project. We purpose a modelling of european organization cooperative, whose anchoring point is the universalist european model of Calori and al. (1994-1995). This model bases itself on the acquisition during the cooperation of a multicultural socioeconomic cognition, which will be shared in the organization by the Weick’s institutionalization, will be at the origin of new management practices and in turn sources of performances. A comparative methodology between SME taking part in european project cooperation and those with national projects was privileged in order to increase the validity of the results. The empirical results concerning twenty one SME show that: the multicultural socioeconomic cognition was acquired; only it is not crossed at the organizational level, the multicultural aspect distinguishes european SME cooperative of those national, the spin-offs of european project cooperative are as important than objectives in consortium agreements, a new human resources management was appeared during the european project cooperative, and project management becomes inescapable for both populations of SME.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIV-393 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 345-364

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Pôle Européen de Gestion et d'Economie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH/2010/RAS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.