Etude de nouveaux marqueurs moléculaires pour le diagnostic précoce et le pronostic des cancers

par Gang Feng

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire

Sous la direction de Christian Genin et de Jacques Tostain.

Le président du jury était Jean-Paul Boiteux.

Le jury était composé de Christian Genin, Guorong Li.

Les rapporteurs étaient Marc Colombel, Alain Doucet.


  • Résumé

    Le but de notre étude était d'évaluer si les marqueurs moléculaire pourrait détecter de façon sensible et pour aider à un diagnostic précoce et améliorer la survie des patients avec CCR. Dans ce travail, nous avons utilisé les méthodes courantes telles que la spectrométrie, la PCR, l’ELISA et PicoGreen® pour évaluer l’ADN circulant, l’intégrité de l’ADN circulante, l’ARN circulant, l’ARNm CA9 sérique, et la protéine CA9 circulant pour le diagnostic ou le suivi des CCR. Le niveau d’ARN sérique et celui d’ARNm CA9 sérique chez les patients atteints de CRCC sont plus élevés que chez les témoins sains. Chez les patients atteints de CRCC, le niveau de l’ARN circulant est indépendant de l’âge, du sexe, du stade TNM, du grade Fuhrman, et de la taille de la tumeur. Le niveau de l’ARNm CA9 sérique est indépendant de l’âge, du sexe et du grade Fuhrman, mais est corrélé au stade TNM, à la présence de métastases et à la taille de la tumeur. Selon nos résultats, l’ARN circulant et l’ARNm CA9 sérique peuvent être utilisés comme biomarqueurs diagnostiques du CRCC. Par spectrométrie et par la méthode PicoGreen®, la moyenne de l’ADN sérique chez les patients atteints de CRCC était plus élevée que chez les témoins sains, mais cette différence n’était pas significative. Nos résultats indiquent que la sensibilité et la spécificité de l’ADN sérique ne sont pas satisfaisantes pour le diagnostic de CCR. En outre, l’intégrité de l’ADN sérique chez les patients atteints de CRCC était meilleure que chez les patients atteints d’oncocytome rénal et que chez les témoins sains. L’intégrité de l’ADN dans le sérum pourrait constituer un marqueur pour le diagnostic de CRCC. Le niveau de la protéine CA9 chez les patients atteints de CRCC métastatique était plus élevé que chez les patients atteints de CRCC localisé et que chez les témoins sains. Le niveau élevé de la protéine CA9 suggère un risque élevé de récidive. La protéine CA9 sérique pourrait être utilisé pour guider le suivi post opératoire et peut être dans l’avenir indiquer un traitement adjuvant précoce des patients du groupe à haut risque de récidive

  • Titre traduit

    Study of new molecular markers for early diagnosis and prognosis of renal cancer


  • Résumé

    The aim of our study was to estimate whether molecular markers could detect significantly and help early diagnosis and improved survival of patients with CCR. In this work, we used some methods such as spectrometry, PCR, ELISA and PicoGreen® to evaluate the circulating DNA, the integrity of circulating DNA, the circulating RNA, the mRNA CA9 of serum and the circulating CA9 protein in the diagnosis or monitoring of CCR. The level of RNA and the mRNA CA9 of serum in patients with CRCC are higher than in healthy controls. In patients with CRCC, the level of circulating RNA is independent of age, gender, TNM stage, Fuhrman grade, and tumor size. The level of mRNA CA9 is independent of age, sexe et Fuhrman grade, but is correlated with TNM stage, presence of metastases and tumor size. According to our results, the circulating RNA and mRNA CA9 of serum can be used as diagnostic biomarkers of CRCC. By the spectrometry and the PicoGreen ® method, the average serum DNA in patients with CRCC was higher than in healthy controls, but this difference was not significant. Our results indicate that the sensitivity and specificity of serum DNA is not satisfactory for the diagnosis of CCR. In addition, the integrity of serum DNA in patients with CRCC was better than in patients with renal oncocytoma and also better than in healthy controls. The integrity of DNA in the serum could be a marker for the diagnosis of CRCC. The level of CA9 protein in patients with metastatic CRCC was higher than in patients with CRCC localized and also higher than in healthy controls. The high level of CA9 protein suggests a high risk of recurrence. The serum CA9 protein could be used to guide post-operative monitoring and may be indicating early adjuvant treatment of patients with high risk of recurrence in the future


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.