Le lecteur et son poème, lire en poésie : expérience littéraire et enjeux pour l'enseignement du français au lycée

par Nathalie Brillant

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Annie Rouxel.

Soutenue en 2010

à l'Université Rennes 2 .


  • Résumé

    Après avoir questionné la place de la poésie dans le champ actuel des genres littéraires et éclairci les attentes de l’Institution scolaire à son sujet, la thèse propose d’analyser trois types de traces phénoménologiques de la lecture de poésie : celles de lycéens, celles de trois poètes contemporains – A. Du Bouchet, Ph. Jaccottet, S. Stétié – et celle de l’enseignante engagée dans la recherche, à travers la méthode expérimentale de l’autolecture. Dans les trois cas, la poésie travaille à rendre présents le réel et l’instant de la lecture, par une configuration toujours singulière des rythmes, des images, de la langue et des sons. La poésie questionne les matériaux de la langue et le sens par les sens : l’imaginaire et l’énonciation du lecteur en font une expérience de sujet engagé. La lecture crée le poème car c’est par elle qu’il s’actualise, de façon performative, dans la voix d’un sujet ; elle trace un sens quin’est pas entier et prédéterminé, mais inaugural. Il faut aussi admettre qu’il existe des étapes, voire des échecs de la lecture, que le lecteur idéal n’existe pas. Les textes de lecture des poètes permettent de repérer quelques processus de la lecture de poésie, comme la narrativisation, la métaphorisation, l’investissement axiologique, ils incitent aussi à penser des modes de restitution et de partage de la lecture alternatifs aux exercices scolaires canoniques. L’objectif est alors d’éveiller une polyphonie poétique, d’activer des signifiances nouvelles sur des bases sensorielles, symboliques, associatives et interlectorales. Dès lors, l’enseignement de la poésie ne devrait plus s’en tenir à activer des prototypes littéraires et à évaluer des compétences ; il s’agirait d’éveiller chez le jeune lecteur différents plaisirs du texte à travers la lecture comprise comme évènement.

  • Titre traduit

    The Reader and his poem : a literary experience and a challenge for teaching French in Secondary school


  • Résumé

    After investigating the place of poetry in the current field of literary genres and clarifying what educational institutions expect from poetry, this thesis analyses three types of phenomenological traces of poetry reading : that of secondary school pupils, that of three contemporary poets A. Du Bouchet, Ph. Jaccottet, S. Stetie, and that of the teacher engaged in this research, using the experimental method of self-reading. In all three cases, poetry aims to reveal the reality and immediacy of the text through a unique amalgamation of rhythms, images, language and sounds. Poetry questions the building blocks of language and meaning through the senses: the imagination and delivery of the reader bring about a committed experience. The reading creates the poem because it is through this reading that the poem comes to life, through performance, in the reader’s voice. The reading reveals meaning which is not complete or predetermined, but inaugural. It must also be said that there are stages and setbacks in the reading and that the ideal reader does not exist. Poetry texts demonstrate processes of poetry reading such as narrativization, metaphorisation, axiologic investment. They also make us think of alternative ways of reading from the usual school recitations. The aim is therefore to awaken a poetic polyphony and to bring to life new meanings in terms of emotions and symbols, associations and group readings. In the future the teaching of poetry would no longer be restricted to the passing on of literary prototypes and the testing of skills. The event of poetry reading should awaken in young people the various pleasures of the poetic text

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (907 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 573-651. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.