Le lien à l'animal permet-il une récupération sociale et cognitive chez l'enfant avec autisme ?

par Marine Grandgeorge

Thèse de doctorat en Psychologie du développement

Sous la direction de Michel Deleau.

Soutenue en 2010

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cette recherche s’articule autour d'un objectif central, celui des apports éventuels de la relation aux animaux pour les enfants avec autisme. Pour répondre cette question complexe, nous avons rassemblé des compétences pluridisciplinaires (éthologie, psychologie, pédopsychiatrie) et utilisé leurs méthodologies : évaluation clinique, questionnaire, observation en condition habituelle et expérimentation. Nous avons aussi étudié un groupe contrôle d'enfants typiques pour une approche comparative. Nos résultats montrent que les enfants avec autisme sont sensibles à leur environnement social, leur développement langagier étant lié au niveau d'éducation de leurs parents. De plus, les animaux familiers pourraient être des partenaires "sociaux". Les interactions entre les enfants avec autisme et leurs animaux sont diverses, influencées par les caractéristiques des deux partenaires et de leur environnement. L'observation des interactions avec les chiens familiers révèle que les enfants, quelque soit leur diagnostic, ne différent pas dans leurs comportements tournés vers l'animal. Les chiens, quant à eux, semblent moins interagir avec les enfants avec autisme. En parallèle, notre méthode de la Strange Animal Situation, a permis l'étude des comportements de l'enfant face à un animal non familier. Il révèle l'existence de profils comportementaux généraux avec une continuité entre les comportements des enfants typiques et avec autisme. Dans cette situation, une partie des enfants avec autisme présente un biais attentionnel vers les êtres humains. Pour finir, nous avons montré un lien entre l'arrivée d'un animal dans une famille et l'amélioration de compétences sociales des enfants avec autisme. Via une approche pluridisciplinaire, cette recherche contribue à la compréhension des relations entre les enfants avec autisme et les animaux de compagnie, tout en donnant des pistes de réflexion pour les interventions assistées par l'animal

  • Titre traduit

    Could the bond to an animal allow social and cognitive recovery in children with autism ?


  • Résumé

    The central aim of this research project was to evidence possible influences of relationships with animals on children with autistic disorders. To investigate this complex issue, we drew on multidisciplinary (ethological, psychological and child psychiatric) competences and used their different methodologies, i. E. Clinical evaluation, questionnaires and observation under everyday and experimental conditions. I compared these data for children with autism to data for a control group of children developing typically. The results revealed that children with autism are receptive to their social environment, the development of their early language being correlated to their parents’ education. In addition, pets can be considered as ‘social’ partners. Interactions between children with autism and their pets are varied and are influenced at the same time by the characteristics of both partners and by their social environment. Observations of interactions with pet dogs revealed that diagnosis did not influence significantly the behaviour of children towards their dog. However, dogs seem to interact less with children with autism than with other children. At the same time, our method of the Strange Animal Situation, enabled me to study the behaviour of children encountering an unfamiliar animal. I could thus establish several general behavioural profiles stressing continuity between children developing typically and children with autism. In this experimental situation the attention of some children was biased towards human beings. Lastly, I found a link between the arrival of a pet in a family and the improvement of some of the social competences of children with autism. Thus by adopting a multidisciplinary approach, this thesis contributes to the understanding of relationships between children with autism and pets, and provides food for thought concerning animal-assisted interventions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (356 f.)
  • Notes : Thèse non microfichée
  • Annexes : Bibliographie f 302-329. 436 réf. bibliogr. 6 Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2010/135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.