Usages des TIC et pratiques d'empowerment des personnes en situation de disqualifcation sociale dans les EPN Bretons

par Mickaël Le Mentec

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Pascal Plantard et de Paul Taylor.

Soutenue en 2010

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Depuis la fin des années quatre-vingt-dix, les technologies de l'information et de la communication (TIC) envahissent tous les secteurs de la vie sociale, professionnelle ou culturelle. Pour éviter qu'un fossé numérique se creuse, les espaces publics numériques (EPN) ont été créés dès 1998 afin de permettre à toutes les personnes qui le souhaitent de bénéficier d'un accès accompagné aux TIC. Ces espaces ont aujourd'hui, malgré eux, la mission délicate d'accompagner certains publics qui se trouvent dans l'obligation d'utiliser ces outils numériques, en l'occurrence les demandeurs d'emploi pour lesquels l'usage d'Internet et autres logiciels sont devenus des outils indispensables à leurs démarches de retour à l'emploi. L'objectif de cette recherche est d'identifier les fonctions que jouent les EPN auprès de ces publics qui sont de plus en plus nombreux à fréquenter ces espaces. Face à un système de retour à l'emploi qui semble privilégier une logique de traitement des dossiers sur des critères d'efficacité quantitatifs, ce travail montre comment le public des disqualifiés sociaux s'approprient ces lieux de diffusion du numérique pour développer des usages des TIC et des stratégies d'empowerment afin de se libérer de l'assistance exercée par l'institution. Au-delà du rapport à l'emploi, cette recherche s'intéresse également à la fonction d'espace anonyme que remplit l'EPN. Elle porte une analyse sur la manière dont les publics s'approprient ces espaces pour échapper aux phénomènes de stigmatisation d'un statut « dévalorisé » que génère leur situation. Ce travail de recherche participe à la réflexion sur l'inclusion numérique et sur la manière dont s'articulent les dispositifs de retour à l'emploi et ceux qui mettent en place des actions autour des outils numériques

  • Titre traduit

    Socially and professionnally left out people and their empowerment strategies through ICTs uses in Brittany's digital workplaces


  • Résumé

    Since the late 1990s, Information and Communication Technologies (ICTs) have developed tremendously in every area of life; be it social, professional or cultural. Thus, « Les espaces publics numériques (EPNs) » (« Digital workplaces » or « Community Access Places » (CAPs)) were established from 1998 in order to prevent any digital divide. It means every person wishing to get access to ICTs could be guided in doing so. EPNs are now providing support to individuals, such as job-seekers, who are bound to use these new technologies. Indeed, job-seekers are required to use the Internet as well as some programs such as word processors ; these softwares having become essential for searching for jobs, putting personal data together and updating information. This Ph. D. Dissertation aims at identifying the different usages made by the increasingly numerous users of EPNs. This research work shows how individuals who are socially and professionally left out take over these places where digital technology is accessible. In doing so, they develop ICTs uses and empowerment strategies and free themselves from state welfare and subservience logics by growing self-reliant. Beside the job-seeking aspect, this work also discusses the importance of the anonymity ensured by EPNs. It analyses how individuals can maintain a certain level of confidentiality concerning their personal and professional background and consequently avoid being stigmatised as « belittled » because of their situation. The phenomenon of stigmatisation can sometimes be reinforced by the resort to national services to help into employment. This research work takes part in the reflexion on digital inclusion and how the issue of job-seeking plans and actions using digital tools are linked

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (350 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 306-313. 105 réf. bibliogr. Liste des abréviations, tableaux et cartes. 11 Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2010/124

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2010/REN2/0058
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.