L’épouse entre le privé et le public : étude statistique des monuments funéraires en Athènes classique

par Hélène Bectarte

Thèse de doctorat en Histoire ancienne

Sous la direction de Pierre Brulé.

Soutenue en 2010

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Cette thèse traite de l’épouse en Athènes classique. Elle s’attache à montrer que la position sociale de l’épouse est complexe, à travers quatre hypothèses de travail : cette position est le fruit d’une évolution entre l’époque archaïque et l’époque classique ; elle oscille entre la sphère privée et la sphère publique ; mais aussi entre le réel et l’idéal ; l’épouse manifeste de multiples caractéristiques. Cette étude se fonde sur le corpus des monuments funéraires, convenant particulièrement à cette démonstration. En raison de l���abondance du matériel funéraire, sont utilisées les techniques de la statistique descriptive, qui seules permettent une approche globale des mémoriaux et fournissent des résultats significatifs. En outre, la représentation funéraire de l’épouse envisagée comme système de signes amène à l’utilisation ponctuelle de concepts sémiotiques. Cette thèse s’organise en trois parties : l’identification de l’épouse sur les monuments funéraires ; sa représentation dans les scènes ; sa représentation dans les épitaphes

  • Titre traduit

    The wife between private and public : Statistical study of tombstones in classical Athens


  • Résumé

    This thesis deals with the wife in classical Athens. It demonstrates that the social position of the wife is a complex one. It relies on four work assumptions : this position results from an evolution between archaic period and classical period ; it fluctuates between the private sphere and the public sphere ; but as well between real and ideal ; the wife displays multiple characteristics. This study is based on the corpus of tombstones, which fits particularly this demonstration. Because of the abundance of the tombstones, only the technics of descriptive statistics could enable a global approach of memorials and provide significant results. Besides, the funeral representation of the wife viewed as a sign system leads to occasional use of semiotic concepts. This thesis is organized in three parts : identification of the wife on tombstones ; her representation in the scenes ; her representation in the epitaphs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (360 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 324-349.350 réf. bibliogr. Index. Annexes sur cédérom

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2010/98
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.