Coordination des acteurs dans un contexte de crise : le cas de la filière coton au Cameroun depuis 1990

par Denis Pompidou Folefack

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Marc Humbert.

Soutenue en 2010

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Le coton est un cas de réussite économique remarquable en Afrique subsaharienne, constitue une source majeure de recettes en devises des pays producteurs, et représente une source indispensable de revenus monétaires pour des petits producteurs agricoles et leurs familles. Depuis les années 2000, la filière cotonnière camerounaise est en crise. Les effets conjugués de la faiblesse des cours mondiaux, la faiblesse du dollar face à l’euro, les subventions des pays industrialisés à leurs producteurs et les facteurs plus structurels internes à la filière sont à l’origine de cette crise. La thèse analyse l’efficacité de la coordination des acteurs de la filière cotonnière dans un contexte de crise, à partir des études ont été menée en zone cotonnière du Nord Cameroun. Elle est bâtie sur un cadre conceptuel de la coordination des acteurs dans une filière cotonnière et mobilise plusieurs théories économiques. L’analyse montre que la filière cotonnière camerounaise a toujours été depuis l’introduction du coton, une filière intégrée, même si le processus de privatisation est en cours. Cette intégration a été à l’origine du succès historique de la filière. Elle est interprétée, comme, le respect des engagements contractuels entre acteurs lorsque le contexte socio-économique était favorable, qu’ils soient matérialisés par des contrats implicites ou explicites entre acteurs, mais reposant plus sur la confiance. Car, du point de vue de la théorique économique, les contrats en œuvre sont dits « incomplets », car sans possibilité de traitement juridique et ne couvrant pas toutes les éventualités pertinentes. Dans ces conditions, le respect des clauses des contrats dépend beaucoup du caractère favorable ou pas des conditions socio-économiques. Avec la crise, on s’aperçoit que l’efficacité du mode de coordination au sein de la filière cotonnière camerounaise n’est plus assurée et est remis en cause. Le non-respect de plusieurs engagements contractuels témoigne d’une crise de confiance poussée entre certains acteurs. De même, l’efficacité des incitations et sanctions économiques est illusoire quand elles ne peuvent s’exercer dans le contexte social particulier du Nord Cameroun, et en raison d’un processus de paupérisation des producteurs et de plusieurs contraintes qui entraînent l’inefficacité des actions. Cette situation entraîne un déclin de la filière cotonnière, avec des conséquences sur l’économie régionale et le développement socio-économique. Dans cette situation, les producteurs développent des stratégies multifonctionnelles, avec un accent sur la diversification. Mais, on s’aperçoit que malgré, ces efforts, l’appauvrissement des producteurs est inévitable et la précarité de la sécurité alimentaire est constatée. Au terme de cette thèse, nous pensons qu’une meilleure efficacité de la coordination des acteurs dans un contexte de crise est indispensable pour redynamiser la filière cotonnière et réduire la pauvreté.

  • Titre traduit

    Coordination of actors within a crisis context : the cotton sector in Cameroon since 1990


  • Résumé

    The cotton trade has been lucrative in sub-Saharan Africa. It is a major source of exports and government revenues and is an important cash-crop for small producers and their families. Since the 2000s, the Cameroon cotton sector has been in crisis. The combined effects of falling prices, erratic Euro/Dollar exchange rates, subsidies to producers from industrialized nations and structural factors within the sector, are to blame for the crisis. This thesis analyses the efficacy of the coordination of actors in the cotton sector within the crisis context through studies carried out in the northern Cameroon cotton region. It is based on a conceptual framework for the coordination of actors in a cotton sector and makes reference to several economic theories. The analysis shows that the Cameroon cotton sector has always been integrated from the get-go, though the privatization process is ongoing. This integration was the basis for the historic success of the sector; a success which was the result of the respect of contractual commitments between actors, while the socioeconomic context was favourable. These contracts were implicit or explicit between actors and based on trust. From an economic theoretical standpoint, such contracts are said to be ‘incomplete’, as they are not legally binding and do not cover all relevant possibilities. Hence, the respect of clauses within these contracts depends on the favourable or unfavourable outcome of socioeconomic conditions. As a result of the crisis, the efficacy of coordination within the Cameroon cotton sector is no more guaranteed and is questionable. The non-respect of several contractual commitments, attests to the severe confidence crisis between some actors. Furthermore, economic incentives and sanctions are ineffective, as they can not be applied to the social context in northern Cameroon, also as a result of the pauperization of producers and several constraints which result in the inefficacy of actions. This situation has led to the fall of the cotton sector, with consequences on regional economy and socioeconomic development. Hence, producers develop multifunctional strategies with a focus on diversification. However, despite these efforts, producers face inevitable poverty and food security is also threatened. We thus conclude that better and more efficient coordination of actors in a crisis context is necessary to revamp the cotton sector and fight poverty

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (332 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 277-294. 296 réf. bibliogr. 18 annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2010/60
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.