Les résistances dans la cure psychanalytique

par Daniella Angueli

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de François Sauvagnat.

Soutenue en 2010

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Le terme de résistance, outre sa signification courante simple, fut utilisé essentiellement comme transition conceptuel et mot de passe pour exprimer toute ambiguïté, tout obstacle ou toute marche arrière dans la pratique des analystes de plus ou moins toutes les tendances théoriques. Pour notre travail, nous avons suivi l’itinéraire des résistances depuis l’époque où le terme était quasi indispensable dans les théorisations des premiers analystes jusqu’à l’époque contemporaine où il a été assez négligé. En suivant pas à pas l’élaboration théorique des analystes qui se sont occupés du sujet et en essayant d’opérer une classification sommaire sur la base de leur école et de la formation qu’elle leur avait dispensée, nous nous sommes efforcée de voir quel contenu donnait chacun d’entre eux au terme résistance, quelles étaient les éventuelles influences qu’ils avaient subies et les solutions qu’ils proposaient. Nous avons vu à quels autres termes/constructions théoriques ils ont relié les résistances dans le but de les expliquer, d’y faire face ou de les éviter et à travers quels courants implicites ou explicites ils ont influencé leurs collègues de par le monde. En quoi l’utilisation du terme les a-t-il aidés et pour quelles raisons l’ont-ils peu à peu abandonnée ? Notre voyage, qui ne s’est pas limité à un côté de l’Atlantique, nous a montré que, finalement, les circonstances géographiques, sociales et politiques avaient influencé leurs choix mais ne suffisaient pas à expliquer un résultat qui était le même pour toutes les sociétés psychanalytiques : le terme a été abandonné en même temps que d’autres éléments très importants de la technique psychanalytique.

  • Titre traduit

    Resistances in psychoanalytic cure


  • Résumé

    The resistances, an ever-present notion in the works written by Freud and the first analysts around him, are as old as psychoanalysis itself. Beyond its usual simplified sense, the term was essentially used as a conceptual passageway and password which expressed any ambiguity, any obstacle or any regression in the practice of the analysts from most theoretical trends. In this research, we followed the evolution of the resistances from the time the term was unavoidable, in the first analysts´s theorizations, until today where it has been discarded. Following step by step the theoretical approaches of the analysts, who dealt with the issue, and attempting a basic classification according to the formation they had acquired in the psychoanalytic school they belonged, we tried to specify the content that each of them gave to the term, under which possible influences they worked and which solutions they proposed. We clarified which other terms/theoretical constructions they related the resistances with, in order to explain, confront or avoid them, and through which implicit or explicit trends they influenced their colleagues across the world. To what extend did the use of the term help them and why did they gradually discard it ? Our journey, which was not restricted to only one side of the Atlantic Ocean, showed that geographical, social and cultural conditions have influenced their choices. However, they are not sufficient to explain the end result, regarding resistances, which was the same in all the psychoanalytical societies despite of the different course that they followed: the term was discarded – along with other very important elements of the psychoanalytical technique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (535 p.)
  • Notes : Thèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. p. 525-535. 142 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2010/14

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2010/REN2/0007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.