Nouveaux complexes de ruthénium riches en carbone pour l'élaboration de fils et interrupteurs moléculaires originaux

par Emmanuel Di Piazza

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Stéphane Rigaut.

Soutenue en 2010

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences de la matière (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (autre partenaire) .


  • Résumé

    RLa première partie de ce travail est consacrée à l’étude de nouveaux interrupteurs moléculaires redox magnétiques, basés sur l’association d’unités paramagnétiques de cuivre, de manganèse, ou de radicaux nitronyle nitroxydes, avec des complexes de ruthénium de type acétylure. L’objectif est d’observer une modulation redox des propriétés magnétiques de ces composés. La seconde partie traite de l’association de divers ions trivalents lanthanides à un complexe de ruthénium acétylure pour réaliser la première modulation redox de la luminescence des lanthanides. La troisième partie présente la synthèse et l’étude de nouveaux fils moléculaires bimétalliques asymétriques dans le but d’obtenir l’un des premiers exemples de système asymétrique permettant une excellente délocalisation électronique dans l’état oxydé. Enfin, la dernière partie aborde la synthèse et l’étude de précurseurs pour le greffage sur surfaces des interrupteurs obtenus dans les parties précédentes, via la formation de SAMs.

  • Titre traduit

    New carbon-rich ruthenium complexes to reach original molecular wires and switches


  • Résumé

    The first part of this work deals with the synthesis and characterization of new magnetic redox switches based on the association of paramagnetic units such as nitronyl nitroxide, or copper and manganese compounds with ruthenium carbon-rich acetylides. The aim was to modulate the magnetic properties by changing the oxidation state of the ruthenium center. The second part treats of the association of different trivalent lanthanide ions with acetylide carbon-rich ruthenium complexes in order to achieve the first redox modulation of lanthanide luminescence. The third part deals with the synthesis and the study of new asymmetric bimetallic molecular wires to get an efficient electronic delocalization all over the asymmetric compounds. The last part reports the synthesis and the study of new model compounds in order to further realize the grafting on gold surface of the molecular switches obtained in the first two parts. The aim was to retain the switching properties observed in solution within the SAMs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (238 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Beaulieu.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2010/221
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.