Analyse des causes de variabilités d'expression des transgènes chez xenopus laevis

par Abdulrahim Al Mohammad

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Daniel Boujard et de Thierry Madigou.

Soutenue en 2010

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La transgenèse chez le xenopus laevis est généralement basé sur l'intégration aléatoire dans le génome et les animaux transgéniques présentent une variabilité d'expression du transgène. Cette variabilité se manifeste sous forme d'expression ectopique, mosaïque ou des fois une extinction d'expression. Une modification de technique de méganucléase I-SceI consistant à injecter dans ovocyte non fécondé, un mélange noyaux de spermatozoïdes /vecteur/ meganuclease a fortement amélioré les résultats. Cependant cette amélioration ne permet pas de s'affranchir des problèmes d'expression associée à un effet de position. Au cours de ce travail nous avons mis au point des cultures cellulaires primaires à partir des têtards afin de localiser au niveau chromosomique le site d'insertion par la méthode de FISH. Ensuite, caractériser au niveau moléculaire les sites d’insertion et rechercher les éventuelles modifications dans les séquences. Cela suggère l'existence de sites permissifs dans le génome susceptible d’accepter des séquences exogène. Nous avons parallèlement cherché à affranchir l'effet de position en intégrant nos vecteurs par des éléments isolateurs HS4 du locus de la β-globine du poulet. Cela a réduit l’expression ectopique et amélioré la spécificité.

  • Titre traduit

    ˜The œanalysis of the causes of transgenes expression variability in xenopus laevis


  • Résumé

    Transgenesis in Xenopus laevis is the generally based on random integration into the genome and transgenic animals show a variability of transgene expression.  This variability is manifested in the form of ectopic expression, mosaic or extinction of expression.  A modified technique meganuclease I-SceI involves injecting unfertilized oocyte by a mixture of sperm nuclei / vector / meganucleases had greatly improved results.  However this improvement does not overcome the problems associated to the position effect.  In this work we have developed primary cell cultures from tadpoles to locate the chromosomal insertion site by the FISH method. Then characterize the molecular insertion sites and explore possible changes in the sequences.  This suggests the existence of permissive sites in the genome that could accept exogenous sequences.   We tried also to solve the problem of position effect by integrating in our vectors elements of insulators HS4 locus β-globin chicken.  This action had reduced the ectopic expression and improved the specificity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (104 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 88-104

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2010/145
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.