Éduquer le cheval : apprentissages individuels et sociaux

par Carol Sankey

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Martine Hausberger et de Marie-Annick Richard-Yris.

Soutenue en 2010

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Notre étude vise à examiner les modes d’apprentissage, individuels et sociaux, chez le cheval domestique, Equus caballus. Dans une première partie de nos travaux, nous avons testé la possibilité d’utiliser des renforcements positifs et négatifs, sur l’acquisition de tâches et l’acceptation de manipulations. Nos résultats révèlent que l’utilisation d’un renforcement positif favorise l’apprentissage et l’acceptation de manipulations plus ou moins invasives, tout en instaurant une relation homme-animal positive, alors que le renforcement négatif induit chez l’animal une émotivité accrue. Dans une seconde partie, nous nous sommes interrogés sur la possibilité d’utiliser des modèles sociaux. Les résultats suggèrent que ces derniers peuvent influencer l’intérêt que l’observateur portera à une tâche mais ne permettent pas de mettre en évidence un réel apprentissage par observation. Enfin, nous avons examiné comment le comportement des chevaux peut être affecté au cours d’une interaction par des facteurs liés à l’animal lui-même (latéralité, expérience) ou liés à l’attitude de l’homme (niveau d’attention envers l’animal). Nos résultats soulignent l’importance de prendre en compte ces facteurs lors d’une interaction. L’ensemble de ce travail révèle que l’application des règles classiques d’apprentissage peut apporter une lumière nouvelle sur l’éducation des animaux.

  • Titre traduit

    Educating the horse : individual and social learning


  • Résumé

    Our study aims to investigate social and individual learning in the domestic horse, Equus caballus. In the first part of our work, we tested the possibility to use positive and negative and negative reinforcements, on the acquisition of tasks and acceptance of handling procedures. Our results reveal that using positive reinforcement facilitates learning and acceptance of more or less invasive procedures, and promotes a positive human-animal relationship, while negative reinforcement induces an increased emotionality. In the second part of our work, we questioned ourselves on the possibility to use social models. Our results suggest that these models can influence the observer’s interest in a given task. Lastly, we examined how horse behaviour can be affected during an interaction, by factors linked to the animal itself (laterality, experience), or to our own attitude (visual attention). Our results underline the importance to take such factors into account when we interact with animals. Overall, this study shows that the application of classical learning rules can bring a new light on animals’ training and education.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (327 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 233-252

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2010/135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.