Stratégie de vectorisation d’acides nucléiques et de drogues anticancéreuses dans les cellules hépatiques en culture

par Véronique Laurent

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Pascal Loyer.

Soutenue en 2010

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Es cellules de la lignée d’hépatome HepaRG se différencient en hépatocytes exprimant l’essentiel des fonctions hépatiques et permettant d’étudier la différenciation hépatocytaire. Cependant, cette lignée exprime un niveau limité du CYP2E1. Nous avons établi des protocoles de transfection pour augmenter son expression dans les cellules HepaRG différenciées en utilisant l’électroporation (EP) et des lipides cationiques afin d’étendre les applications en pharmacotoxicologie. Par EP de siARN ciblant le récepteur AhR dans des cellules HepaRG différenciées, nous avons également montré que la protéine AhR contribue à l’induction des CYP1A1 et 1A2 en présence d’amines aromatiques hétérocycliques. De plus, nous avons établi une lignée HepaRG recombinante exprimant la fusion hepcidine-GFP, pour étudier la maturation et la sécrétion d’hepcidine. Enfin, de nouvelles nanoparticules ont été évaluées afin d’encapsuler des drogues anticancéreuses pour cibler le carcinome hépatocellulaire.

  • Titre traduit

    Vectorization strategy of nucleic acids and anticancer drugs in hepatic cells in culture


  • Résumé

    The HepaRG hepatoma cells differentiate into hepatocyte-like cells expressing a large set of liver-specific functions to investigate hepatocyte differentiation process. However, these cells express small amounts of CYP2E1. We established transfection protocols to increase this expression in differentiated HepaRG cells using electroporation (EP) and cationic lipids and to study CYP2E1-dependent drug metabolism and toxicity. By EP of siRNA targeting the AhR receptor in HepaRG cells, we demonstrated that the AhR protein is involved in the induction of CYP1A1 and 1A2 following exposure to the heterocyclic aromatic amines. We also derived a new stable recombinant HepaRG cell line expressing hepcidine-GFP fusion protein, to investigate maturation and secretion of the hepcidine protein. Finally, novel nanoparticles were characterized for encapsulation of anticancer drugs to target hepatocellular carcinomas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2010/49
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7783
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.