L'application, dans la province d'Anjou, de l'édit de novembre 1696 instituant un impôt sur les armoiries et créant l'Armorial général de France

par Pierre Bouvet

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Franck Bouscau.


  • Résumé

    L’édit de novembre 1696 a institué un impôt sur les armoiries devenu par la suite une obligation d’en déclarer moyennant paiement. Après un rappel sur l’édit et une étude de son application en Anjou, le tome I de la thèse donne le texte, encore inédit, de la partie angevine de l’Armorial général de France. Avec les registres restitués dans leur ordre chronologique et complétés par de multiples informations, le tome II étudie les individus et les armoiries imposés en exécution de l’édit. Au plan sociologique, les éléments fournis par le document ont permis des recherches sur l’identité, l’état, la condition, les fonctions, professions, activités, liens de parentés etc. Des 2 578 personnes plus ou moins en vue dans la province au cours des quatre dernières années du XVIIe siècle. Dans le domaine héraldique, ont été distinguées les armoiries exactes, vraisemblables ou imposées d’office et un chapitre a été consacré aux armes parlantes qui représentent plus de 20 % du total


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (407,786 f.)
  • Annexes : Bibliographie p. 6-12(vol.1). Glossaire des termes héraldiques. Index nominum. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN2010/21/1
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN2010/21/2/1
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN2010/21/2/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.