Fiscalité et compétitivité des entreprises : une recherche pour la performance de la firme

par Issam Laguir

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Armel Liger.

Soutenue en 2010

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La présence thèse se propose de cerner le rapport fiscalité / compétitivité en traitant une question centrale : "quelle incidence exerce la composante fiscale dans la compétitivité des entreprises ? ". Plus précisément, nous visons à cerner le poids de l'action fiscale dans la stratégie des firmes, à appréhender les différents aspects de la taxation de la production et du résultat en termes de compétitivité, et à explorer l'influence de cette taxation sur la stratégie fiscale suivie. Trois objectifs principaux y seront envisagés : objectif 1 : appréhender la dimension stratégique de la composante fiscale dans la vie de la firme. Plus précisément, il s'agit dans un premier temps d'étudier le rapport qu'entretiennent les firmes à l'égard de la fiscalité, et dans un deuxième temps de cerner le rôle décisionnel de la composante fiscalité dans la stratégie des entreprises. Objectif 2 : identifier les facteurs de production et de résultat dont la taxation grève la compétitivité de la firme, et déterminer les actions fiscales permettant son amélioration. Objectif 3 : étudier l'influence de la taxation de la production et du résultat de la firme sur la stratégie fiscale qu'elle adopte. Sur le plan méthodologique, nous adoptons une approche hypothético-déductive, et suivons les étapes préconisées par le paradigme de Churchill. Deux grandes phases structurent notre démarche de recherche : une première phase dite "exploratoire" et dans le cadre de laquelle nous procédons à une revue de littérature afin de cerner le contexte de notre recherche. Elle permet de présenter un descriptif de l'environnement fiscal des firmes marocaines et de relever les fondements théoriques des trois concepts retenusdans notre recherche. Elle permet en outre de générer les items susceptibles de capturer nos trois concepts retenus, à savoir la taxation de la production de l'entreprise, la taxation de son résultat et sa stratégie fiscale. Une deuxième phase dite "confirmatoire", dans le cadre de laquelle nous validons les instruments de mesure relatifs aux trois concepts retenus à l'aide de l'analyse factorielle confirmatoire. Le modèle de relation entre les concepts est réalisé à l'aide de la méthode dite des équations structurelles (SEM).

  • Titre traduit

    Taxation and corporate competitiveness : a research for the performance of the firm


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (470 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.389-410. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes 1. Service commun de la documentation. BU Centre.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TGRENN2010/7
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.