Etude du stress oxydant et de sa modulation par le dialyseur Vitabran chez les sujets hémodialysés

par Nadia Hezzaz-Bouchahm

Thèse de doctorat en Médecine. Biochimie et biologie moléculaire

Sous la direction de Philippe Rieu.

Soutenue en 2010

à Reims .


  • Résumé

    L’@insuffisance rénale chronique est associée à une augmentation du stress oxydant. Celui-ci est dû à une surproduction de formes réactives de l’oxygène et à une diminution des défenses antioxydantes. Il participe aux complications associées à l’urémie, en particulier aux complications cardiovasculaires. Il est mesuré par quantification des produits terminaux d’oxydation. L’objectif de la thèse a été de mettre au point les techniques de dosage de plusieurs marqueurs du stress oxydant d’une part et d’étudier in vivo, l’influence d’une membrane de dialyse antioxydante (Vitabran ; polysulfone greffée en vitamine E) sur le stress oxydant et la formation des produits avancés de glycation chez les patients en hémodialyse conventionnelle, d’autre part. Nous avons réévalué le dosage des S-nitrosothiols (RSNO) par fluorimétrie en utilisant le Diaminonaphtalène (DAN) chez des sujets insuffisants rénaux chroniques (IRC). Initialement décrit pour la détermination des nitrites et des RSNO dans les échantillons environnementaux, ce dosage a ensuite été utilisé pour mesurer ces composés dans les matrices biologiques. Nous montrons qu’avec quelques modifications cette technique peut être utilisée pour détecter des concentrations plasmatiques de nitrites de l’ordre du nanomolaire. Nous montrons que les taux de nitrite plasmatique sont identiques chez les sujets témoins et les patients dialysés. Par contre, cette technique de mesure ne permet pas de mesurer les taux de RSNO plasmatiques. Nous avons également mis au point les techniques pour mesurer la peroxidation lipidique (TBARS ; thiobarbituric acid reactive substances), l’oxydation des protéines (AOPP ; advanced oxidative protein products) et la pentosidine, un produit avancé de glycoxydation. Nous avons ensuite étudié l’effet d’une membrane VitabranE, constituée de polysulfone recouverte de vitamine E, sur les marqueurs de stress oxydant et sur l'activation des polynucléaires neutrophiles. Il s’agit d’une étude prospective, randomisée, en cross-over, incluant 36 patients en hémodialyse chronique comparant des dialyseurs en polysulfone (PS) et des dialyseurs en polysulfone contenant de la vitamine E (PS-VE). Nous n’avons pas trouvé de différence significative entre ces deux dialyseurs en ce qui concerne le taux plasmatique de pentosidine, de TBARS et d’AOPP, la bioincompatibilité testée par l'activation des neutrophiles était identique avec les deux dialyseurs. Cette étude n’a pas montré d’effet antioxydant de la membrane Vitabran, recouverte de vitamine E, sur le stress oxydant chez les sujets hémodialysés. Il est possible que l’amélioration de la biocompatibilité des membranes en polysulfone, ne permette plus d’observer l’effet antioxydant des membranes de dialyse recouvertes de vitamine E. Une seconde possibilité est que l’effet antioxydant de la membrane Vitabran ne s’exerce pas sur toutes les réactions d’oxydo-réduction mais plutôt sur la peroxydation lipidique, la vitamine E étant un antioxydant liposoluble. Notre étude n’était pas assez puissante pour montrer une petite différence des marqueurs de peroxydation lipidique. Il faudrait envisager une étude avec un nombre de patients plus important et des techniques de dosage plus spécifiques. .

  • Titre traduit

    Study of the oxidative stress and its modulation by the dialyzer Vitabran in mehodialysed patients


  • Résumé

    @Chronic renal failure is associated with increased oxidative stress. This is due to overproduction of reactive oxygen forms and reduced antioxidant defenses. It participates in the complications associated with uremia, particularly cardiovascular complications. It is measured by quantifying end products of oxidation. The aim of the thesis was to develop techniques for the determination of several markers of oxidative stress on the one hand and to study in vivo the influence of a dialysis membrane antioxidant (Vitabran; polysulfone grafted vitamin E) on oxidative stress and formation of advanced glycation end products in patients on conventional hemodialysis, on the other hand. We have reassessed the determination of S-nitrosothiols (RSNO) by fluorimetry using diaminonaphthalene (DAN) in patients with chronic renal failure (CRF). Initially described for determination of nitrite and RSNO in environmental samples, this assay was then used to measure these compounds in biological matrices. We show that with some modifications this technique can be used to detect plasma concentrations of nitrite at the nanomolar level. We show that plasma nitrite levels were identical in control subjects and dialyzed patients. However, this measurement technique does not measure the rate of plasma RSNO. We have also developed techniques to measure lipid peroxidation (TBARS, thiobarbituric acid reactive substances), protein oxidation (AOPP, advanced oxidative protein products) and pentosidine, an advanced glycoxidation products. We then studied the effect of a membrane VitabranE consisting of polysulfone coated vitamin E on oxidative stress markers and activation of neutrophils. This is a prospective, randomized, crossover, study, including 36 patients in chronic hemodialysis dialyzers comparing polysulfone (PS) and polysulfone dialyzers containing vitamin E (PS-VE). We found no significant differences between these two dialyzers in terms of the plasma pentosidine, TBARS and AOPP, the bio-incompatibility tested by activation of neutrophils was identical with the two dialyzers. This study showed no effect of the antioxidant Vitabran membrane covered with vitamin E on oxidative stress in hemodialysis patients. It is possible that the improvement of biocompatibility of polysulfone membranes, no longer allows observing the anti-oxidant dialysis membranes coated with vitamin E. A second possibility is that the antioxidant effect of the membrane Vitabran is not exerted on all the redox reactions but rather on lipid peroxidation, vitamin E is a fat-soluble antioxidant. Our study was not powerful enough to show a small difference in markers of lipid peroxidation. Consideration should be given a study with a larger number of patients and with more specific assays.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.198-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SATHM10204
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.